Le Serpent et la Lime

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

On conte qu’un Serpent, voisin d’un horloger
(C’était pour l’horloger un mauvais voisinage),
Entra dans sa boutique, et, cherchant à manger,
N’y rencontra pour tout potage
Qu’une Lime d’acier qu’il se mit à ronger.
Cette Lime lui dit, sans se mettre en colère :
« Pauvre ignorant ! eh ! que prétends-tu faire ?
Tu te prends à plus dur que toi.
Petit serpent à tête folle :
Plutôt que d’emporter de moi
Seulement le quart d’une obole,
Tu te romprais toutes les dents.
Je ne crains que celles du temps. »
Ceci s’adresse à vous, esprits du dernier ordre,
Qui, n’étant bons à rien, cherchez sur tout à mordre.
Vous vous tourmentez vainement.
Croyez-vous que vos dents impriment leurs outrages
Sur tant de beaux ouvrages ?
Ils sont pour vous d’airain, d’acier, de diamant.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Chat et le Rat
Quatre animaux divers, le Chat grippe-fromage,Triste-oiseau le Hibou, ronge-maille le Rat,Dame Belette au long corsage,Toutes gens d’esprit scélérat,Hantaient le tronc pourri d’un pin vieux et sauvage.Tant y furent, qu’un soir à l’entour…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Philomèle et Progné
Autrefois Progné l’hirondelle,De sa demeure s’écarta,Et loin des villes s’emportaDans un bois où chantait la pauvre Philomèle.« Ma sœur, lui dit Progné, comment vous portez-vous ?Voici tantôt mille ans que l’on ne vous a vue :Je ne me…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Araignée et l’Hirondelle
Ô Jupiter, qui sus de ton cerveau,Par un secret d’accouchement nouveau,Tirer Pallas, jadis, mon ennemie,Entends ma plainte une fois en ta vie.Progné me vient enlever les morceaux ;Caracolant, frisant l’air et les eaux,Elle me prend mes…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Écrevisse et sa Fille
Les Sages quelquefois, ainsi que l’Écrevisse,Marchent à reculons, tournent le dos au port.C’est l’art des matelots : c’est aussi l’artificeDe ceux qui, pour couvrir quelque puissant effort,Envisagent un point directement contraire,Et font…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Éducation
Laridon et César, frères dont l’origineVenait de chiens fameux, beaux, bien faits et hardis,À deux maîtres divers échus au temps jadis,Hantaient, l’un les forêts, et l’autre la cuisine.Ils avaient eu d’abord chacun un autre nom ;Mais la…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables