La Poule aux œufs d’or

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

L’Avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un œuf d’or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
À celle dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ?

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Homme et son image
Un homme qui s’aimait sans avoir de rivaux,Passait dans son esprit pour le plus beau du monde.Il accusait toujours les miroirs d’être faux,Vivant plus que content dans son erreur profonde.Afin de le guérir, le sort officieuxPrésentait…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Vieillard et l’Âne
Un Vieillard sur son Âne aperçut en passantUn pré plein d’herbe et fleurissant :Il y lâche sa bête, et le grison se rueAu travers de l’herbe menue,Se vautrant, grattant, et frottant,Gambadant, chantant, et broutant,Et faisant mainte…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Renard, les Mouches et le Hérisson
Aux traces de son sang un vieux hôte des bois,Renard fin, subtil et matois,Blessé par des chasseurs et tombé dans la fange,Autrefois attira ce parasite ailéQue nous avons mouche appelé.Il accusait les Dieux, et trouvait fort étrangeQue…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup et le Renard
Le lion devenu vieux était couché, malade,dans son antre, et tous les animaux étaient venusrendre visite à leur prince,à l’exception du renard.Alors le loup, saisissant l’occasion favorable,accusa le renard par-devant le lion :« il…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Paysan du Danube
Il ne faut point juger des gens sur l’apparence.Le conseil en est bon ; mais il n’est pas nouveau.Jadis l’erreur du SouriceauMe servit à prouver le discours que j’avance :J’ai, pour le fonder à présent,Le bon Socrate, Ésope, et certain…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables