Les Oreilles du Lièvre

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Un animal cornu blessa de quelques coups
Le Lion, qui plein de courroux,
Pour ne plus tomber en la peine,
Bannit des lieux de son domaine
Toute bête portant des cornes à son front.
Chèvres, béliers, taureaux, aussitôt délogèrent ;
Daims et cerfs de climat changèrent :
Chacun à s’en aller fut prompt.
Un lièvre, apercevant l’ombre de ses oreilles,
Craignit que quelque inquisiteur
N’allât interpréter à cornes leur longueur,
Ne les soutînt en tout à des cornes pareilles.
« Adieu, voisin Grillon, dit-il ; je pars d’ici :
Mes oreilles enfin seraient cornes aussi,
Et quand je les aurais plus courtes qu’une autruche,
Je craindrais même encore. Le Grillon repartit :
« Cornes cela ? Vous me prenez pour cruche ;
Ce sont oreilles que Dieu fit.
– On les fera passer pour cornes,
Dit l’animal craintif, et cornes de licornes.
J’aurai beau protester ; mon dire et mes raisons
Iront aux Petites-Maisons. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Simonide préservé par les Dieux
On ne peut trop louer trois sortes de personnes ;Les Dieux, sa Maîtresse, et son Roi.Malherbe le disait : j’y souscris quant à moi :Ce sont maximes toujours bonnes.La louange chatouille, et gagne les esprits.Les faveurs d’une belle en sont…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Lion amoureux
Sévigné, de qui les attraitsServent aux grâces de modèle,Et qui naquîtes toute belle,À votre indifférence près,Pourriez-vous être favorableAux jeux innocents d’une Fable ?Et voir sans vous épouvanter,Un Lion qu’amour sut dompter…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Écolier, le Pédant et le Maître d’un jardin
Certain Enfant qui sentait son collège,Doublement sot et doublement friponPar le jeune âge, et par le privilègeQu’ont les pédants de gâter la raison,Chez un voisin dérobait, ce dit-on,Et fleurs et fruits. Ce voisin, en automne,Des plus…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Jupiter et les Tonnerres
Jupiter voyant nos fautes,Dit un jour du haut des airs :« Remplissons de nouveaux hôtesLes cantons de l’UniversHabités par cette raceQui m’importune et me lasse.Va-t’en, Mercure, aux Enfers,Amène-moi la FurieLa plus cruelle des…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire
Trois Saints également jaloux de leur salut,Portés d’un même esprit, tendaient à même but.Ils s’y prirent tous trois par des routes diverses.Tous chemins vont à Rome : ainsi nos ConcurrentsCrurent pouvoir choisir des sentiers…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables