La montre et le cadran solaire

Les fables de la Motte
Partager sur Facebook

Un jour la montre au cadran insultoit,
demandant quelle heure il étoit.
Je n' en sçais rien, dit le greffier solaire,
eh ! Que fais-tu donc là, si tu n' en sçais pas plus ?
J' attends, répondit-il, que le soleil m' éclaire ;
je ne sçais rien que par Phoebus.
Attends-le donc ; moi je n' en ai que faire,
dit la montre ; sans lui je vais toûjours mon train.
Tous les huit jours un tour de main,
c' est autant qu' il m' en faut pour toute ma semaine.
Je chemine sans cesse, et ce n' est point en vain
que mon aiguille en ce rond se promene.
écoute ; voilà l' heure. Elle sonne à l' instant
une, deux, trois et quatre. Il en est tout autant,
dit-elle : mais, tandis que la montre décide,
Phoebus de ses ardens regards,
chassant nuages et brouillards,
regarde le cadran, qui fidele à son guide
marque quatre heures et trois quarts.
Mon enfant, dit-il à l' horloge,
va t' en te faire remonter.
Tu te vantes, sans hésiter,
de répondre à qui t' interroge :
mais qui t' en croit peut bien se mécompter.
Je te conseillerois de suivre mon usage.
Si je ne vois bien clair, je dis : je n' en sçais rien.
Je parle peu, mais je dis bien.
C' est le caractere du sage.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Mocqueur
Halte-là, lecteur, et qui vive ?Es-tu le partisan ou l' envieux du beau ?Et si par hazard il m' arrivede t' offrir quelque trait sensé, vif et nouveau,n' es-tu point résolu d' avanceà le trouver mauvais, et sans autre pourquoi ?S' il est…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Les sacs des Destinées
La fable, à mon avis, est un morceau d' élite,quand, outre la moralitéque d' obligation elle mene à sa suite,elle renferme encor mainte autre vérité ;le tout, bien entendu, sans blesser l' unité.Aller au but par un sentier…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Le Perroquet
Un homme avoit perdu sa femme ;il veut avoir un perroquet.Se console qui peut. Plein de la bonne dame,il veut du moins chez lui remplacer son caquet.Il court chez l' oyselier. Le marchand de ramages,bien assorti de chants et de…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Chat et Chauve-souris
Gardons-nous de rien feindre en vain.La vérité doit naître de la fable.Qu' est-ce qu' un conte sans dessein ?Parole oiseuse et punissable.Mais tout vrai ne plaît pas. Un vrai fade et …
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Les Singes
Le peuple singe un jour vouloit élire un roi.Ils prétendoient donner la couronne au mérite ;c' étoit bien fait. La dépendance irrite,quand on n' estime pas ceux qui donnent la loi.La diete est dans la plaine ; on caracolle, on saute…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Plus de Fables