La montre et le cadran solaire

Les fables de la Motte
Partager sur Facebook

Un jour la montre au cadran insultoit,
demandant quelle heure il étoit.
Je n' en sçais rien, dit le greffier solaire,
eh ! Que fais-tu donc là, si tu n' en sçais pas plus ?
J' attends, répondit-il, que le soleil m' éclaire ;
je ne sçais rien que par Phoebus.
Attends-le donc ; moi je n' en ai que faire,
dit la montre ; sans lui je vais toûjours mon train.
Tous les huit jours un tour de main,
c' est autant qu' il m' en faut pour toute ma semaine.
Je chemine sans cesse, et ce n' est point en vain
que mon aiguille en ce rond se promene.
écoute ; voilà l' heure. Elle sonne à l' instant
une, deux, trois et quatre. Il en est tout autant,
dit-elle : mais, tandis que la montre décide,
Phoebus de ses ardens regards,
chassant nuages et brouillards,
regarde le cadran, qui fidele à son guide
marque quatre heures et trois quarts.
Mon enfant, dit-il à l' horloge,
va t' en te faire remonter.
Tu te vantes, sans hésiter,
de répondre à qui t' interroge :
mais qui t' en croit peut bien se mécompter.
Je te conseillerois de suivre mon usage.
Si je ne vois bien clair, je dis : je n' en sçais rien.
Je parle peu, mais je dis bien.
C' est le caractere du sage.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L'Eclipse
De nos récits chassons l' emphase ;laissons le stile ambitieuxà ces chantres hardis qu' embrasel' ardeur de célébrer les héros et les dieux.Moi, chantre d' animaux et simple fabuliste,je dois conter naïvement,suivre toûjours la nature à…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Les amis trop d'accord
Il étoit quatre amis qu' assortit la fortune ;gens de goût et d' esprit divers.L' un étoit pour la blonde, et l' autre pour la brune ;un autre aimoit la prose, et celui-là les vers.L' un prenoit-il l' endroit ? L' autre prenoit l'…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
L'Orne et le Noyer
Sur le penchant d' une montagne,haut et puissant seigneur de la campagne,l' orme habitoit près du noyer.Bons voisins, ils jasoient pour se désennuyer.L' orme disoit à son compere ;en vérité j' ai lieu de me plaindre du sort.Je suis haut,…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Le Medecin astrologue
Enfans de Galien, pardonnez l' apologue.Un medecin, qui pis est, astrologue,de son valet Colin, jeune, frais, vigoureux,fit l' horoscope ; et vit, selon son thême,qu' en même jour le valet et lui-même,seroient de maladie emportés tous les…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Le Lynx et la Taupe
Jadis dans le siécle des fables,et du tems qu' il étoit des sirenes, des sphinx,centaures et choses semblables,vivoit aussi messire linx,l' argus des animaux, dont la perçante vûëne trouva jamais rien d' obscur :tandis que l' oeil du…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Plus de Fables