Le Geai paré des plumes du Paon

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Un Paon muait ; un Geai prit son plumage ;
Puis après se l’accommoda ;
Puis parmi d’autres Paons tout fier se panada,
Croyant être un beau personnage.
Quelqu’un le reconnut : il se vit bafoué,
Berné, sifflé, moqué, joué,
Et par messieurs les Paons plumé d’étrange sorte ;
Même vers ses pareils s’étant réfugié,
Il fut par eux mis à la porte.
Il est assez de geais à deux pieds comme lui,
Qui se parent souvent des dépouilles d’autrui,
Et que l’on nomme plagiaires.
Je m’en tais ; et ne veux leur causer nul ennui :
Ce ne sont pas là mes affaires.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Trésor, et les deux Hommes
Un Homme n’ayant plus ni crédit, ni ressource,Et logeant le diable en sa bourse,C’est-à-dire n’y logeant rien,S’imagina qu’il ferait bienDe se pendre, et finir lui-même sa misère,Puisqu’aussi bien sans lui la faim le viendrait faire…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Renard et la Cigogne
Compère le Renard se mit un jour en frais,Et retint à dîner commère la Cigogne.Le régal fut petit, et sans beaucoup d’apprêts ;Le galant pour toute besogneAvait un brouet clair (il vivait chichement.)Ce brouet fut par lui servi sur une…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Discours à Monsieur le Duc de La Rochefoucauld
Je me suis souvent dit, voyant de quelle sorteL'homme agit et qu'il se comporteEn mille occasions, comme les animaux :Le Roi de ces gens-là n'a pas moins de défautsQue ses sujets, et la natureA mis dans chaque créatureQuelque grain d'une…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Loups et les Brebis
Après mille ans et plus de guerre déclarée,Les Loups firent la paix avecque les Brebis.C’était apparemment le bien des deux partis ;Car si les Loups mangeaient mainte bête égarée,Les bergers de leur peau se faisaient maints habits.Jamais…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Lion et le Moucheron
Va-t’en chétif insecte, excrément de la terre.C’est en ces mots que le LionParlait un jour au Moucheron.L’autre lui déclara la guerre.Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de RoiMe fasse peur, ni me soucie ?Un boeuf est plus puissant que…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables