La Mère et l'Enfant

Les fables de Jean-Antoine de Baïf
Partager sur Facebook

uisque les propos véritables
Ne sont ouïs, contons des fables :
Possible on les écoutera.
Esopet les fit par l'oracle,
Pour en riant faire miracle
En l'esprit qui les goûtera.

Un loup ayant fait une quête
De toutes parts, enfin s'arrête
A l'huis d'une cabane aux champs,
Au cri d'un enfant que sa mère
Menaçait pour le faire taire
De jeter aux loups ravissants.

Le loup qui l'ouït en eut joie,
Espérant d'y trouver sa proie,
Et tout le jour il attendit
Que la mère son enfant jette;
Mais le soir venu, comme il guette,
Un autre langage entendit :

C'est la mère qui d'amour tendre
Entre ses bras alla le prendre,
Le baisant amoureusement;
Avecque lui la paix va faire,
Et le dorlottant pour l'attraire
Lui parle ainsi flatteusement :

Nenny, nenny, non, non, ne pleure;
Si le loup vient, il faut qu'il meure;
Nous tuerons le loup s'il y vient.
Quand ce propos il ouït dire,
Le loup grommelant se retire
Céans l'on dit l'un, l'autre on tient.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Renard voulant tuer une Poule sur ses oeufs
Un Renard entré dans la maison d'un paysan trouva au nid une Poule qui couvait. Elle le pria en ces termes : " Ne me tue pas pour le moment, je t'en supplie. Je suis maigre. Attends un peu que mes petits soient éclos. Tu pourras les manger tendres…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Les Grillons
Deux grillons bourgeois d' une ville,avoient élû pour domiciled' un magistrat le spacieux palais.Hôtes du même lieu, sans pourtant se connoître,l' un logeoit en seigneur au cabinet du maître ;l' autre dans l' antichambre habitoit en…
Fable :: Antoine Houdar de La Motte
Partager sur Facebook
Du Renard et du Chat
Dans une dispute que le Renard eut avec le Chat, il se vantait d'être le plus rusé de tous les animaux, et de mettre lui seul plus de finesses en pratique que tous les autres ensemble. Le Chat lui répondit qu'il n'en savait pas tant, mais qu'il…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
L’Homme et son image
Un homme qui s’aimait sans avoir de rivaux,Passait dans son esprit pour le plus beau du monde.Il accusait toujours les miroirs d’être faux,Vivant plus que content dans son erreur profonde.Afin de le guérir, le sort officieuxPrésentait…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Du Fleuve et de sa source
Un Fleuve s'élevait contre sa Source." Considère, lui disait-il, ce lit large et profond, vois de combien de ruisseaux, de combien de rivières, mes eaux sont grossies. Grâce au ciel, me voilà Fleuve. Mais toi, chétive Source, qu'es-tu ? un maigre…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables