Le Soldat et le Clairon

Les fables d'Avianus
Partager sur Facebook

Un Soldat, vieilli dans les combats, avait fait vœu de livrer aux flammes toutes les armes qu’après la victoire il enlèverait à ses adversaires expirants, ou tout ce qu’il prendrait sur l’ennemi fugitif. Le sort le mit à même de s’acquitter de son vœu; fidèle à sa promesse, il jetait déjà sur un bûcher allumé les instruments de guerre les uns après les autres, lorsqu’un Clairon, voulant se disculper, l’avertit d’abord, avec un son rauque, qu’il ne méritait pas les flammes. De tous les traits dirigés contre vous dans le combat, ajoute-t-il, aucun n’a été lancé par moi, quoi que vous vouliez dire; je n’ai fait que rassembler les guerriers, j’en prends ces armes et le ciel à témoin, par ce même son devenu moins éclatant. Mais le Soldat, le jetant au milieu des flammes pétillantes, répond à sa défense :

" Ta peine et ton supplice ne sont pas trop grands pour ta faute; car, bien que tu n’aies ni le pouvoir ni le courage de rien faire par toi-même, tu es d’autant plus à craindre que tu rends les autres méchants ? "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Sapin et le Buisson
Dans une dispute animée sur la prééminence de leur forme, un Sapin des plus beaux se moquait d’un Buisson épineux. " Le débat, disait-il, était inégal, vu le peu de rapprochement à faire entre leurs qualités. Je m’élance svelte et dégagé dans les…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
L’Enfant et le Voleur
Un Enfant en pleurs s’assit sur la margelle d’un puits, poussant des sanglots sans aucun motif réel. Un adroit Voleur, le voyant fondre en larmes, lui demande aussitôt la cause de son chagrin. L’Enfant, pour le tromper, lui conte que la corde s’est…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chasseur et le Tigre
Un Chasseur dont tous les traits touchaient au but, troublait, jusqu’en leur fort, les bêtes promptes à fuir devant lui. Un Tigre audacieux, qui voulait les secourir dans ce moment de terreur, s’animait au combat en se battant les flancs de sa…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chien et le Lion
Un Chien des mieux nourris rencontra, dit-on, un Lion des plus maigres, et s’entretint avec lui d’un ton enjoué. Ne voyez-vous pas, lui dit-il, mon large dos s’arrondir jusque sur mes flancs rebondis, et quels muscles rehaussent ma noble poitrine?…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
La Corneille et l’Urne
Une Corneille, pressée par la soif, aperçut une grande Urne au fond de laquelle se trouvait un peu d’eau. Après s’être longuement efforcée de renverser le vase à terre, pour étancher sa soif dévorante, dépitée de ne pouvoir y parvenir, elle imagine…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Plus de Fables