Le Veau et le Boeuf

Les fables d'Avianus
Partager sur Facebook

Un Veau magnifique, libre d’entraves et vierge du joug, voyait un Bœuf tracer sans fin des sillons dans un champ. Comment, lui dit-il, à ton âge, n’as-tu pas honte de ces liens dont on charge ta tête, et ne secoues-tu pas ce joug pour prendre du repos? tandis que moi, je puis çà et là fouler l’herbe des prairies, ou bien encore chercher l’ombre des bois. Le vieux Bœuf, sans s’émouvoir à ces paroles, retournait toujours péniblement la terre avec le soc, attendant l’heure où, quittant la charrue, il pourrait s’étendre mollement dans la prairie. Soudain, en se tournant, il voit passer près de lui le Veau, orné de bandelettes et conduit à l’autel pour le sacrifice.

"Voies, lui dit-il, la mort que tu dois à la fatale indulgence de ton maître, qui t’a dispensé du joug que je porte. Mieux vaut donc, supporter le travail, si pénible qu’il soit, que de goûter jeune encore, un repos si court et si perfide."

Tel est le sort des hommes : les plus heureux meurent le plus vite, les malheureux comptent de longs jours.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

La Guenon et ses Petits
La Guenon, paraît-il, lorsqu’elle met bas deux petits, les traite tous deux d’une manière bien différente; elle prodigue à l’un tout l’amour d’une tendre mère, et nourrit contre l’autre la haine la plus prononcée. Quand donc une Guenon qui allaite…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chameau
Cette fable montre que le sage vit content de ce qu’il possède, sans convoiter les biens d’autrui. La Fortune peut reculer brusquement, et sa roue reprendre soudain ce qu’elle vient de donner.Un Chameau de dimension colossale se dirigea, dit-on,…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Loup et le Chevreau
Un Chevreau sorti de son étable pour se rendre aux champs, avait échappé par la supériorité de sa course à la poursuite d’un Loup. Tout d’abord il avait fui directement vers les habitations, où il s’arrêta au milieu d’un troupeau de moutons.…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
La Corneille et l’Urne
Une Corneille, pressée par la soif, aperçut une grande Urne au fond de laquelle se trouvait un peu d’eau. Après s’être longuement efforcée de renverser le vase à terre, pour étancher sa soif dévorante, dépitée de ne pouvoir y parvenir, elle imagine…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chien et le Lion
Un Chien des mieux nourris rencontra, dit-on, un Lion des plus maigres, et s’entretint avec lui d’un ton enjoué. Ne voyez-vous pas, lui dit-il, mon large dos s’arrondir jusque sur mes flancs rebondis, et quels muscles rehaussent ma noble poitrine?…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Plus de Fables