L’Oie et le Villageois

Les fables d'Avianus
Partager sur Facebook

Un homme avait une Oie d’une fécondité précieuse, car souvent elle déposait dans son nid des œufs d’or. La nature avait voulu que le superbe volatile ne pondit jamais deux de ces œufs à la fois; mais le maître, craignant que ses vœux cupides ne fussent pas réalisés, s’irrita des retards que souffrait sa convoitise. Persuadé qu’il retirerait un immense profit de la mort de l’Oie qui renfermait une mine si inépuisable, il lui plongea cruellement son couteau dans les entrailles, les mit à découvert et n’y trouva pas même un des œufs qu’elle lui pondait d’ordinaire. Le Villageois maudit alors l’action insensée qui le ruinât, car lui seul s’était justement puni.

C’est ainsi que ceux qui demandent aux dieux tout à la fois, sont justement repoussés jusque dans leurs prières de chaque jour.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Borée et le Soleil
Le fougueux Borée et Phébus, calme au milieu des astres, disputaient entre eux devant le grand Jupiter à qui accomplirait le premier une tâche imposée. Par hasard, vers le milieu du jour, un piéton suivait sa route accoutumée; ils choisirent ce…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chien
Ce n’est pas chose facile aux cœurs pervers que de se croire dignes des récompenses ou des châtiments qu’ils reçoivent.Un chien, dont les aboiements n’avaient rien de terrible, et dont la gueule se servait peu de ses dents menaçantes, et qui…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
L’Envieux et l’Avare
Jupiter, du haut des cieux, envoya Phébus sur la terre pour y étudier la duplicité humaine. Deux hommes fatiguaient alors les dieux de vœux bien différents; l’un était avare, l’autre envieux. Phébus, ayant sondé leurs cœurs, se présente au milieu…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chasseur et le Tigre
Un Chasseur dont tous les traits touchaient au but, troublait, jusqu’en leur fort, les bêtes promptes à fuir devant lui. Un Tigre audacieux, qui voulait les secourir dans ce moment de terreur, s’animait au combat en se battant les flancs de sa…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Soldat et le Clairon
Un Soldat, vieilli dans les combats, avait fait vœu de livrer aux flammes toutes les armes qu’après la victoire il enlèverait à ses adversaires expirants, ou tout ce qu’il prendrait sur l’ennemi fugitif. Le sort le mit à même de s’acquitter de son…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Plus de Fables