L’Enfant et le Voleur

Les fables d'Avianus
Partager sur Facebook

Un Enfant en pleurs s’assit sur la margelle d’un puits, poussant des sanglots sans aucun motif réel. Un adroit Voleur, le voyant fondre en larmes, lui demande aussitôt la cause de son chagrin. L’Enfant, pour le tromper, lui conte que la corde s’est rompue, et déplore la chute d’une urne pleine d’or. A l’instant notre coquin de quitter ses vêtements et de descendre tout nu au fond du puits. L’Enfant, jetant alors sur ses faibles épaules les habits de sa dupe, s’enfonce dans les buissons, et s’y cache. Après sa descente périlleuse autant qu’inutile, le Voleur, triste et confus de la perte de ses vêtements, s’assied à terre, et, rendu sage par sa disgrâce, il invoque les dieux d’une voix plaintive, en ajoutant, dit-on ces paroles :

" Puissent être sûrs de perdre leurs vêtements, ceux qui penseront trouver une urne d’or nageant dans un puits! "

Il ne faut rien convoiter avec trop d’ardeur; en désirant plus qu’on n’a, on perd même ce que l’on possède.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Oie et le Villageois
Un homme avait une Oie d’une fécondité précieuse, car souvent elle déposait dans son nid des œufs d’or. La nature avait voulu que le superbe volatile ne pondit jamais deux de ces œufs à la fois; mais le maître, craignant que ses vœux cupides ne…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chien et le Lion
Un Chien des mieux nourris rencontra, dit-on, un Lion des plus maigres, et s’entretint avec lui d’un ton enjoué. Ne voyez-vous pas, lui dit-il, mon large dos s’arrondir jusque sur mes flancs rebondis, et quels muscles rehaussent ma noble poitrine?…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Soldat et le Clairon
Un Soldat, vieilli dans les combats, avait fait vœu de livrer aux flammes toutes les armes qu’après la victoire il enlèverait à ses adversaires expirants, ou tout ce qu’il prendrait sur l’ennemi fugitif. Le sort le mit à même de s’acquitter de son…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chameau
Cette fable montre que le sage vit content de ce qu’il possède, sans convoiter les biens d’autrui. La Fortune peut reculer brusquement, et sa roue reprendre soudain ce qu’elle vient de donner.Un Chameau de dimension colossale se dirigea, dit-on,…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Pêcheur et le Poisson
Un pêcheur, habitué à prendre mieux avec sa ligne, tira de l’eau un tout petit Poisson. Après qu’il eut amené son captif sur la rive et dégagé son hameçon de sa gueule avide : " Épargnez-moi, je vous prie, lui dit, en versant des larmes, le Poisson…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Plus de Fables