Le Pêcheur et le Poisson

Les fables d'Avianus
Partager sur Facebook

Un pêcheur, habitué à prendre mieux avec sa ligne, tira de l’eau un tout petit Poisson. Après qu’il eut amené son captif sur la rive et dégagé son hameçon de sa gueule avide :

" Épargnez-moi, je vous prie, lui dit, en versant des larmes, le Poisson suppliant. Quel profit tirerez-vous de tout mon être? Ma féconde mère vient de me produire dans le creux d’un rocher et m’a envoyé jouer dans nos domaines. Cessez de vous montrer hostile, et laissez-moi grandir pour figurer sur votre table; vous pourrez me repêcher sur ces bords. Bientôt, après m’être abondamment repu dans les eaux de l’immense Océan, je reviendrai, plus gras, mordre volontairement à votre hameçon. "

Le Pêcheur réplique qu’il n’est pas permis de rejeter à l’eau le poisson pris, et allègue l’imprudence de compter sur des chances incertaines.

" Et si c’est une sottise, ajoute-t-il, de laisser échapper la proie qu’on tient, c’est une sottise plus grande encore d’espérer jamais la reprendre. "

Qu’un espoir douteux ne vous fasse point renoncer à des avantages réels; car peut-être risqueriez-vous de chercher encore et de ne point trouver.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Lion et la Chèvre
Un Lion qui cheminait, pressé par la faim, vit une Chèvre paissant sur le sommet d’un rocher. "Quitte ces hauteurs rocailleuses et escarpées, lui dit-il tout d’abord, et ne cherche pas ta nourriture sur ces monts incultes; descends plutôt au milieu…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Chêne et le Roseau
Un Chêne altier, cédant à l’effort d’un vent impétueux, roula déraciné du sommet des montagnes jusque dans les eaux gonflées d’un fleuve qui en baignait le pied, et suivit le rapide courant. Poussé d’une rive à l’autre, l’arbre superbe est enfin…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
L’Aigle et la Tortue
La Tortue, un jour, s’adressa aux oiseaux: si l’un deux voulait, après l’avoir fait voler, la déposer à terre, aussitôt elle irait tirer des coquillages du fond de la mer Rouge, et une perle serait la récompense de ce service. Elle s’indignait que,…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Poisson de rivière et le Poisson de mer
Entraîné par le courant impétueux d’un fleuve, un Poisson d’eau douce parcourait à l’aventure la vaste étendue des mers. Là, méprisant les poissons qu’il rencontre, il prétend l’impudent, qu’il est d’une espèce plus estimée. Un Phoque, habitant e…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Borée et le Soleil
Le fougueux Borée et Phébus, calme au milieu des astres, disputaient entre eux devant le grand Jupiter à qui accomplirait le premier une tâche imposée. Par hasard, vers le milieu du jour, un piéton suivait sa route accoutumée; ils choisirent ce…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Plus de Fables