L’Aigle et la Tortue

Les fables d'Avianus
Partager sur Facebook

La Tortue, un jour, s’adressa aux oiseaux: si l’un deux voulait, après l’avoir fait voler, la déposer à terre, aussitôt elle irait tirer des coquillages du fond de la mer Rouge, et une perle serait la récompense de ce service. Elle s’indignait que, malgré ses efforts, sa marche lente l’empêchât d’agir et de rien faire tout le long du jour. Mais, après avoir comblé l’Aigle de promesses trompeuses, elle trouva une perfidie égale à celle de ses discours : en voulant s’élever jusqu’aux astres au moyen de ses ailes mal acquises, la malheureuse périt sous la serre cruelle de l’oiseau. Alors, au haut des airs, sur le point d’expirer, elle déplora le succès de ses vœux, et dit : Que mon sort apprenne à qui s’ennuie d’une vie tranquille, ce qu’il en coûte de viser plus haut.

C’est ainsi que, trop tôt gonflés par une gloire naissante, beaucoup portent le juste châtiment de leur ambition.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

La Guenon et Jupiter
Jupiter voulut une fois connaître lequel de tous les êtres qui peuplent l’univers produisait les plus beaux rejetons. Toutes les espèces de bêtes sauvages accourent à l’envi aux pieds de sa grandeur, et celles des champs sont forcées de s’y rendre…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
La Corneille et l’Urne
Une Corneille, pressée par la soif, aperçut une grande Urne au fond de laquelle se trouvait un peu d’eau. Après s’être longuement efforcée de renverser le vase à terre, pour étancher sa soif dévorante, dépitée de ne pouvoir y parvenir, elle imagine…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Sapin et le Buisson
Dans une dispute animée sur la prééminence de leur forme, un Sapin des plus beaux se moquait d’un Buisson épineux. " Le débat, disait-il, était inégal, vu le peu de rapprochement à faire entre leurs qualités. Je m’élance svelte et dégagé dans les…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Le Loup et le Chevreau
Un Chevreau sorti de son étable pour se rendre aux champs, avait échappé par la supériorité de sa course à la poursuite d’un Loup. Tout d’abord il avait fui directement vers les habitations, où il s’arrêta au milieu d’un troupeau de moutons.…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
La Villageoise et le Loup
Un jour, une Villageoise jura à un enfant qui pleurait, que, s’il ne se taisait, elle le ferait manger au Loup féroce. Un Loup crédule entend ces paroles et reste en sentinelle à la porte, s’épuisant en vœux inutiles : car l’enfant, cédant à la…
Fable :: Flavius Avianus
Partager sur Facebook
Plus de Fables