La Génisse, la Chèvre et la Brebis en société avec le Lion

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

La Génisse, la Chèvre, et leur soeur la Brebis,
Avec un fier Lion, Seigneur du voisinage,
Firent société, dit-on, au temps jadis,
Et mirent en commun le gain et le dommage.
Dans les lacs de la Chèvre un Cerf se trouva pris.
Vers ses associés aussitôt elle envoie.
Eux venus, le Lion par ses ongles compta,
Et dit : Nous sommes quatre à partager la proie ;
Puis en autant de parts le Cerf il dépeça :
Prit pour lui la première en qualité de Sire ;
Elle doit être à moi, dit-il ; et la raison,
C’est que je m’appelle Lion,
À cela l’on n’a rien à dire.
La seconde par droit me doit échoir encor :
Ce droit, vous le savez, c’est le droit du plus fort.
Comme le plus vaillant je prétends la troisième.
Si quelqu’une de vous touche à la quatrième
Je l’étranglerai tout d’abord.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Aigle et la Pie
L’Aigle, reine des airs, avec Margot la pie,Différentes d’humeur, de langage, et d’espritEt d’habit,Traversaient un bout de prairie.Le hasard les assemble en un coin détourné.L’Agasse eut peur, mais l’Aigle, ayant fort bien dîné,La…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Rien de trop
Je ne vois point de créatureSe comporter modérément.Il est certain tempéramentQue le Maître de la natureVeut que l’on garde en tout. Le fait-on ? nullement :Soit en bien, soit en mal, cela n’arrive guère,Le blé, riche présent de la…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Faucon et le Chapon
Une traîtresse voix bien souvent vous appelle ;Ne vous pressez donc nullement :Ce n’était pas un sot, non, non, et croyez-m’en,Que le Chien de Jean de Nivelle.Un citoyen du Mans, chapon de son métierÉtait sommé de comparaîtrePar-devant…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Fortune et le jeune Enfant
Sur le bord d’un puits très profondDormait, étendu de son long,Un Enfant alors dans ses classes.Tout est aux écoliers couchette et matelas.Un honnête homme, en pareil cas,Aurait fait un saut de vingt brasses.Près de là tout…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Matrone d’Éphèse
S’il est un conte usé, commun, et rebattuC’est celui qu’en ces Vers j’accommode à ma guise.Et pourquoi donc le choisis-tu ?Qui t’engage à cette entreprise ?N’a-t-elle point déjà produit assez d’écrits ?Quelle grâce aura ta MatroneAu prix…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables