Le Cheval et le Sanglier

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Le Sanglier, en se vautrant, troubla l'eau d'un gué où le Cheval avait coutume de se désaltérer : de là une querelle. Le fougueux coursier irrité, implora le secours de l'homme, le reçut sur son dos, puis revint trouver son ennemi. On dit que le cavalier, après avoir lancé ses traits et tué le Sanglier, parla ainsi au Cheval : «Je me réjouis de t'avoir accordé le secours que tu m'as demandé, car j'ai fait une belle conquête, et je sens combien tu peux m'être utile. » Aussitôt il le força à souffrir un frein. «Insensé que je suis, dit alors le Cheval tout consterné, je cherchais à me venger d'une offense légère, et j'ai trouvé l'esclavage. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Lion devenu vieux, le Sanglier, le Taureau et l’Âne
Quiconque a perdu son ancienne puissance devient dans le malheur, le jouet même du lâche. Abattu par les années, abandonné de ses forces, le Lion, gisant h terre, allait rendre le dernier soupir. Le Sanglier fond brusquement sur lui, et, d’un coup…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les Grenouilles et le Soleil
Esope vit grande foule aux noces d'un voleur de son voisinage. Aussitôt le voilà qui se met à faire ce récit Un jour que le soleil voulait prendre femme, les grenouilles en poussèrent des cris jusqu'au ciel. Tout ému de ce vacarme, Jupiter s'informe…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Loup et le Chien
Que la liberté est douce ! Je vais le démontrer en peu de mots.Un chien bien repu et un loup d'une maigreur extrême se rencontrèrent par hasard. Quand, après s'être salués, iIs se furent arrêtés : «D'où vient, je te prie, dit le loup, que tu as le…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Naufrage de Simonide
L'homme instruit a toujours avec lui sa fortune.Simonide, auteur de poésies remarquables, voulant apporter quelque soulagement à sa pauvreté, se mit à parcourir les principales villes d'Asie, en célébrant, moyennant une récompense, les louanges…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Loup et la Grue
Il n’est pas sûr de sauver les méchants.Celui qui, des méchants, désire récompense,Pèche deux fois ; d’abord il aide indigne engeance,Et puis, impunément, à grand peine il s’en va.Le gosier obstrué d’un os qu’il dévora,Et vaincu par grande…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables