Le Renard et raisins

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Un certain Renard, mourant de faim, convoitait des raisins qui pendaient d'une treille élevée. Il sauta de toute ses forces, mais il n'y put atteindre. « Ils ne sont pas mûrs, et je ne veux pas les cueillir pendant qu'ils sont verts, » dit-il en s'en allant.

Ceux qui méprisent ce qui est au dessus de leur portée, doivent prendre cet exemple pour eux.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Les deux Mulets et Les Voleurs
Deux Mulets, lourdement chargés, faisaient route ensemble; l'un portait de l'argent dans ses paniers, l'autre des sacs bien gonflés par l'orge qui les remplis­sait. Le premier, fier de son fardeau, marchait la tête haute, agitant son cou pour faire…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les deux Chauves
Un homme chauve , en passant dans un carrefour, trouva par hasard un peigne. Survint un autre homme dont la tète était de même dépourvue de cheveux. " Ah ça, dit-il, part à nous deux, n'importe." L'autre lui mon­tra sa trouvaille, et lui dit : " Les…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Vache, la Chèvre, la Brebis et le Lion
l n'y a jamais de sûreté dans l'association avec le puissant; cette petite fable montre la vérité de ce que j'avance.Une vache, une chèvre et une brebis habituée à l'injustice firent dans les bois société avec un lion. Comme ils avaient pris un…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Lièvre et le Passereau
N’insulte pas aux misérables.Donner aux autres des avisEt ne veiller point à soi-même,C’est l’acte de sottise extrêmeQu’en peu de vers ici j’ai mis.Le lièvre opprimé par un aigleEn soupirait profondément :Un passereau, bien triste…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Montagne qui accouche
Une Montagne en mal d'enfant poussait des cris effroyables. Tout le monde s'attendait à un grand événement. Elle accoucha d'une souris.Ceci te regarde, toi qui fais de grandes promesses, et ne nous donnes rien de bon.
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables