Socrate et ses Amis

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Le nom d'ami est commun, mais l'amitié est rare. Socrate se faisait bâtir une maison très-petite: je ne crains pas une mort comme la sienne, si je puis atteindre à sa renommée, et je laisse les envieux m'accuser, si l'on doit me rendre justice après ma mort. Un homme du peuple, je ne suis lequel, un de ces curieux enfin, lui demanda pourquoi, un philosophe lel que lui, faisait bâtir une maison si petite?

" Plaise au ciel, lui répondit Socrate, que je la remplisse de vrais amis! "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Les deux Mulets et Les Voleurs
Deux Mulets, lourdement chargés, faisaient route ensemble; l'un portait de l'argent dans ses paniers, l'autre des sacs bien gonflés par l'orge qui les remplis­sait. Le premier, fier de son fardeau, marchait la tête haute, agitant son cou pour faire…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Montagne qui accouche
Une Montagne en mal d'enfant poussait des cris effroyables. Tout le monde s'attendait à un grand événement. Elle accoucha d'une souris.Ceci te regarde, toi qui fais de grandes promesses, et ne nous donnes rien de bon.
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Taureau et le Veau
Un Taureau, gêné par ses cornes, se débattait à la porte étroite d'une étable où il ne pouvait entrer qu'avec peine.Un Veau voulut lui montrer comment on devait s'y prendre. « Tais-toi, lui dit le Taureau, je savais cela avant que tu fusses né. »…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le boucher et le singe
Un passant vit à l'étal d'un boucher un singe suspendu au milieu d'autres marchandises et victuailles. Il demanda quel goût pouvait bien avoir le singe. Alors le boucher en plaisantant : "Telle est la tête, dit-il, tel je garantis le goût."Ce mot…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
L'Homme et l'Âne
Un Homme immola un verrat au divin Hercule ; c'était un vœu qu'il avait fait pour le recouvrement de sa santé : il fit donner à son Ane le reste de l'orge du porc. Mais l'Ane ne voulut pas y toucher, et dit : "J'ac­cepterais volontiers cette orge ,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables