Socrate et ses Amis

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Le nom d'ami est commun, mais l'amitié est rare. Socrate se faisait bâtir une maison très-petite: je ne crains pas une mort comme la sienne, si je puis atteindre à sa renommée, et je laisse les envieux m'accuser, si l'on doit me rendre justice après ma mort. Un homme du peuple, je ne suis lequel, un de ces curieux enfin, lui demanda pourquoi, un philosophe lel que lui, faisait bâtir une maison si petite?

" Plaise au ciel, lui répondit Socrate, que je la remplisse de vrais amis! "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Lièvre et le Passereau
N’insulte pas aux misérables.Donner aux autres des avisEt ne veiller point à soi-même,C’est l’acte de sottise extrêmeQu’en peu de vers ici j’ai mis.Le lièvre opprimé par un aigleEn soupirait profondément :Un passereau, bien triste…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
L’Homme et le Chien
Un homme, mordu par un Chien furieux, jeta au méchant animal un morceau de pain rougi dans son sang: il avait ouï dire que c’était le remède pour ce genre de blessure.« N’allez pas faire cela devant d’autres chiens, lui dit Ésope, car ils nous…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Brebis, le Chien et le Loup
Les meilleurs n’évitent guère la punition de leurs méfaits. Un Chien de mauvaise foi demandait à la Brebis un pain qu’il soutenait lui avoir laissé en dépôt. Le Loup, cité comme témoin, affirma qu’elle en devait non pas un, mais dix. La Brebis,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Cerf près d’une fontaine
Ce qu’on dédaigne est souvent fort utile.Venant de s’y désaltérer,Près la fontaine un cerf s’arrête,Et se met à considérerSon image que l’eau reflète.Lors de son bois admirant les rameaux,Il en fait le plus grand élogeEt blâme…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Fourmi et la Mouche
La Fourmi et la Mouche contestaient assez vivement de leur prix. La Mouche commença la querelle en disant : « Peux-tu bien comparer ta position à la mienne ? dans les sacrifices, je goûte la première les entrailles des victimes; j'établis ma demeure…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables