Esope et le brutal

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Le succès entraîne beaucoup de gens à leur perte.

Ésope avait été par un homme brutal frappé d'un coup de pierre. «Bravo», dit-il, et il lui donna un as, en ajoutant : «Je n'ai rien de plus, ma foi, mais je vais te montrer quelqu'un de qui tu pourrais recevoir davantage.Le voici qui vient; il est riche et puissant. A lui aussi lance une pierre et tu auras la récompense méritée.»

Persuadé, l'autre fit ce qu'Ésope lui avait conseillé. Mais l'impudent audacieux fut déçu dans son attente. Il fut arrêté et subit le supplice de la croix.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Cheval et le Sanglier
Le Sanglier, en se vautrant, troubla l'eau d'un gué où le Cheval avait coutume de se désaltérer : de là une querelle. Le fougueux coursier irrité, implora le secours de l'homme, le reçut sur son dos, puis revint trouver son ennemi. On dit que le…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les Abeilles et les Bourdons jegés par la Guêpe
Des abeilles au haut d'un chêne avaient fait des rayons; et ces rayons, des bourdons propres à rien disaient qu'ils leur appartenaient. Le différend fut porté devant le tribunal de la guêpe. Comme elle connaissait très bien l'une et l'autre espèce,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Cerf et la Brebis
Le fourbe qui présente une mauvaise caution ne cherche pas à s’acquitter, mais à nuire. Le Cerf demandait à la Brebis une mesure de blé; le Loup devait être sa caution. Mais la Brebis sentant le piège : « Le Loup, lui dit-elle, a coutume de…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les Grenouilles et les Taureaux
Les petits pâtissent toujours des discordes des grands. Une Grenouille, en regardant de son marais un combat de Taureaux, s’écria: « Hélas! quel malheur nous menace ! » Une de ses compagnes lui demanda pourquoi ces plaintes, puisqu’ils se battaient…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les Chiens affamés
Un projet insensé non seulement ne réussit pas, mais pousse les mortels à leur perte. Des Chiens aperçurent un morceau de cuir au fond d’une rivière : pour le retirer et le manger plus à leur aise, ils voulurent boire toute l’eau; mais ils crevèrent…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables