La Vieille femme et l'amphore

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Une vieille femme vit à terre une amphore entièrement vidée, mais d'où pourtant le dépôt du Falerne provenant d'une jarre fameuse répandait encore au loin une odeur délicieuse. Après l'avoir aspirée avidement et à pleines narines.

«Quel parfum suave ! s'écria-t-elle, quelle bonne chose faut-il que tu aies contenue auparavant, à en juger par de tels restes!

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Chasseur et le Chien
Un Chien, qui avait été plein de vigueur, et dont son maître avait toujours été très content à la chasse contre les bêtes fauves, commençait à s'affaiblir sous le poids des années. Un jour, en faisant tête à un sanglier fu­rieux, il lui sauta à…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Brebis, le Chien et le Loup
Les meilleurs n’évitent guère la punition de leurs méfaits. Un Chien de mauvaise foi demandait à la Brebis un pain qu’il soutenait lui avoir laissé en dépôt. Le Loup, cité comme témoin, affirma qu’elle en devait non pas un, mais dix. La Brebis,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Loup et l’Agneau
Un Loup et un Agneau, pressés pat la soif, étaient venus au même ruisseau. Le Loup se désaltérait dans le courant bien au dessus de l'Agneau; mais, excité par son insatiable avidité, le brigand lui chercha querelle. « Pourquoi, lui dit-il viens-tu…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Milan et les Colombes
En cherchant refuge auprès d’un méchant, on ne trouve qu’une perte certaine. Les Colombes fuyaient le Milan, et souvent, par leur vol rapide, avaient évité la mort. L’oiseau de proie, cherchant alors quelque stratagème, s’y prit ainsi pour tromper…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Chien fidèle
Une libéralité soudaine peut séduire; mais elle tend d’inutiles embûches aux gens d’expérience. Un Voleur de nuit jetait du pain à un Chien, et cherchait à le séduire par cet appât. « Tu voudrais me lier la langue, dit le Chien, et m’empêcher…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables