La Statue d'Esope

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Pour honorer le talent d'Ésope, les Athéniens lui élevèrent une statue. Ils placèrent un esclave sur un piédestal impérissable pour qu'on sût que la route des honneurs est ouverte à tous et que la gloire s'accorde non pas à la naissance, mais au mérite.

Ésope avait par avance pris le domaine de la fable de manière à s'y réserver la primauté. J'ai voulu du moins ne pas l'y laisser seul maître : il ne restait rien autre de possible. C'est là de ma part non de la jalousie, mais de l'émulation. Si l'Italie applaudit à mon effort, elle aura plus d'écrivains à opposer à la Grèce. Mais si l'envie veut dénigrer mon ouvrage, elle ne m'ôtera pas cependant le sentiment de ma valeur.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Lion et l’âne chassent
L’ostentation du courage Est ridicule en un poltron.Le lâche qui, par ses propos,Se permet d’usurper la gloire,Abuse uniquement les sotsEt chez les gens experts tombe en mépris notoire :Le lion avec l’âne, un jour voulant…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Esope et le paysan
n homme d'expérience en sait plus long même qu'un devin" : telle est l'expression courante, mais de cette formule, on ne dit pas l'origine. Je la ferai connaître pour la première fois par le récit que je vais faire. Le propriétaire d'un troupeau vit…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Chienne qui met bas
Les caresses d’un méchant cachent quelque piège : la fable suivante nous avertit de les éviter. Une Chienne, près de mettre bas, demanda à une de ses compagnes de lui prêter sa cabane pour y faire ses petits; elle l’obtint facilement. Puis, l’autre…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les Chiens affamés
Un projet insensé non seulement ne réussit pas, mais pousse les mortels à leur perte. Des Chiens aperçurent un morceau de cuir au fond d’une rivière : pour le retirer et le manger plus à leur aise, ils voulurent boire toute l’eau; mais ils crevèrent…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Les Abeilles et les Bourdons jegés par la Guêpe
Des abeilles au haut d'un chêne avaient fait des rayons; et ces rayons, des bourdons propres à rien disaient qu'ils leur appartenaient. Le différend fut porté devant le tribunal de la guêpe. Comme elle connaissait très bien l'une et l'autre espèce,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables