Le Cerf et Les Boeufs

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Forcé jusque dans les retraites profondes de la forêt, un Cerf, aveuglé par la crainte, pour fuir la mort dont le menaçaient les chasseurs, gagna une maison de campagne voisine, et se cacha dans une étable qui lui offrait un asile. Un Bœuf l'aperçut et lui dit : " Malheureux! que fais-tu ? tu cours à ta perte, en cherchant un refuge sous le toit des hommes.

- Ayez pitié de moi, repondit le Cerf d'un ton sup­pliant ; à la première occasion, je prendrai de nou­veau mon essor." Bientôt la nuit succède au jour: le bouvier apporte le feuillage, et cependant il ne le voit point. Les paysans vont et viennent, et per­sonne ne l'aperçoit. Le fermier lui-même passe, et ne se doute de rien. Le Cerf alors, plein de joie, commence à remercier les Boeufs de leur discrétion et de l'hospitalité qu'ils lui ont donnée dans son malheur. " Nous désirons que tu n'éprouves aucun mal ,lui dit l'un d'eux : mais si l'homme aux cent yeux arrive, c'est alors que tu courras un grand danger. " Comme il parlait encore, le maître lui-même sortit de souper ; il avait récemment remarqué que ses Bœufs étaient en mauvais état. Il entra,et dit en visitant les râteliers : " Pour­quoi y a-t-il si peu de feuillage? La litière n'est point faite. Oter ces toiles d'araignées, est-ce un si grand travail?"

En examinant tout scrupuleusement, il aperçoit la haute ramure du Cerf. Il appelle aussitôt ses valets, ordonne de tuer l'animal, et fait emporter sa proie.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Chien et le Crocodile
Ceux qui donnent de mauvais conseils aux gens sages perdent leur temps, et font rire d’eux. On dit que les chiens ne boivent l’eau du Nil qu’en courant, de peur d’être saisis par les Crocodiles. Un Chien donc courait, et. commençait à boire,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Paon et Junon
Indigné de n'avoir pas eu en partage la voix du rossignol, le Paon vînt trouver Junon. « Les sons harmonieux du rossignol, dit-il, plaisent à tout le monde, tandis que ma voix ne fait qu'exciter le rire. » La déesse lui répondit, pour le consoler :…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Cordonnier médecin
Le Jugement du vulgaire Est le plus souvent trompeur.Un méchant savetier dévoré de misère,En un lieu peu connu s’établit médecin,Et prônant, sous faux titre, un antidote vain ,S’acquit quelque renom par trame mensongère.Or, un jour qu’il…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Mouche et la Mule
Une mouche vint se poser sur le timon d'un char et, gourmandant la mule : «Que tu es lente ! lui dit-elle; tu ne veux donc pas aller plus vite ? Prends garde que avec mon aiguillon je ne te crible le cou de piqûres.»La mule lui répondit : « Tes…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Lion devenu vieux, le Sanglier, le Taureau et l’Âne
Quiconque a perdu son ancienne puissance devient dans le malheur, le jouet même du lâche. Abattu par les années, abandonné de ses forces, le Lion, gisant h terre, allait rendre le dernier soupir. Le Sanglier fond brusquement sur lui, et, d’un coup…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables