Tibère a un esclave du Palais

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Il y a dans Rome une foule de ces gens empressés, qui, toujours en course, sans affaires toujours affairés, se tuent de fatigue inutilement; ils ne font rien en fai­sant beaucoup, et sont aussi à charge à eux-mêmes, qu'insupportables à nous autres. Je voudrais bien, si c'était chose possible, les corriger par cette histoire vé­ritable : écoutez-la, car elle est digne de l'être.

Tibère, en se rendant à Naples, s'arrêta dans son pa­lais de Misène, villa bâtie par Lucullus sur le sommet de la montagne, d'où l'on voit à ses pieds la mer de Toscane,et,dans le lointain, la mer de Sicile. Comne le prince se promenait dans les superbes jardins, un de ces esclaves officieux, ayant la tunique relevée jusqu'à la ceinture avec une écharpe de toile d'Egypte dont les franges tombaient négligemment, prit un arrosoir de bois, et s'empressa de jeter de 1'eau dans les allées poudreuses, faisant parade d'un si grand service. Mais on se mo­qua de lui. Ensuite, par les sentiers détournés qu'il connaît, il se présente dans une autre allée , et en abat la poussière. César reconnut notre homme; et, comprenant ce qu'il voulait : " Approche," lui dit-il. Aussitôt l'esclave d'accourir, transporté d'espérance et de joie, se figurant recevoir je ne sais quelle récompense.Alors l'empereur déposant sa majestueuse gravité, lui dit, en riant :<

" Tu as fait là peu de chose, et ta peine est perdue ; car je ne donne pas des soufflets à si bon marché. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Chauve et la Mouche
Une Mouche piqua la tête d'un Homme chauve : ce­lui-ci, en cherchant à écraser l'insecte importun, se donna une forte tape. "Tu voulais, pour te venger d'une légère piqûre, me donner la mort, lui dit la Mouche en se moquant de lui; comment…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Lion devenu vieux, le Sanglier, le Taureau et l’Âne
Quiconque a perdu son ancienne puissance devient dans le malheur, le jouet même du lâche. Abattu par les années, abandonné de ses forces, le Lion, gisant h terre, allait rendre le dernier soupir. Le Sanglier fond brusquement sur lui, et, d’un coup…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
L’Homme tout à coup devenu chauve
Aimant, aimés, les hommes sont toujours la dupe des femmes: il en est maint exemple. Une femme très adroite, cachant ses années par la toilette, captivait un homme de moyen âge. Une autre, jeune et belle, avait aussi pris son cœur. Toutes deux,…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Esope à un bavard
Esope était le seul esclave dont se composât la maison de son maître. Un jour, il reçut l'ordre de préparer le dîner plus tôt que de coutume. Il cherche partout u feu, court de maison en maison, en trouve enfin, et parvient à allumer sa lampe. Comme…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Panthere et le Berger
C'est l'habitude de ceux qui ont été méprisés de rendre mesure pour mesure. Une panthère, par mégarde, tomba un jour dans une fosse. Des paysans l'ayant vue, les uns font pleuvoir sur elle des bâtons, les autres l'accablent de pierres; quelquesuns…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables