Les Grenouilles et les Taureaux

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Les petits pâtissent toujours des discordes des grands. Une Grenouille, en regardant de son marais un combat de Taureaux, s’écria: « Hélas! quel malheur nous menace ! »

Une de ses compagnes lui demanda pourquoi ces plaintes, puisqu’ils se battaient pour l’empire du troupeau, et que, d’ailleurs, ils vivaient si loin d’elles.

« Oui, répondit la Grenouille, ils ont d’autres demeures, ils sont d’une autre espèce; mais le vaincu, chassé du royaume des bois, viendra dans les endroits les plus cachés de nos marais, et nous écrasera impitoyablement sous ses pieds. Ainsi notre sort dépend de leur fureur. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

La Mouche et la Mule
Une mouche vint se poser sur le timon d'un char et, gourmandant la mule : «Que tu es lente ! lui dit-elle; tu ne veux donc pas aller plus vite ? Prends garde que avec mon aiguillon je ne te crible le cou de piqûres.»La mule lui répondit : « Tes…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Loup et le Renard, jugés par le Singe
Le menteur n’est pas cru même alors qu’il dit vrai.Quiconque s’est par tromperie,Couvert de honte et mal noté,Perd confiance pour la vie,Même dit-il la vérité.Esope en une courte fableVient attester ce fait palpable.Le loup arguait le…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Esope et le paysan
n homme d'expérience en sait plus long même qu'un devin" : telle est l'expression courante, mais de cette formule, on ne dit pas l'origine. Je la ferai connaître pour la première fois par le récit que je vais faire. Le propriétaire d'un troupeau vit…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Naufrage de Simonide
L'homme instruit a toujours avec lui sa fortune.Simonide, auteur de poésies remarquables, voulant apporter quelque soulagement à sa pauvreté, se mit à parcourir les principales villes d'Asie, en célébrant, moyennant une récompense, les louanges…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Voleur pillant un Autel
Un Voleur alluma sa lampe à l'autel de Jupiter, et pilla le temple à la lueur de la lumière qu'il y avait dérobée. Comme il emportait son butin sacrilège, soudain le dieu s'écria du fond du sanctuaire :« Je te vois sans regret enlever les dons qui…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables