Les Chiens affamés

Les fables de Phèdre
Partager sur Facebook

Un projet insensé non seulement ne réussit pas, mais pousse les mortels à leur perte. Des Chiens aperçurent un morceau de cuir au fond d’une rivière : pour le retirer et le manger plus à leur aise, ils voulurent boire toute l’eau; mais ils crevèrent avant d’atteindre ce qu’ils désiraient.

La sottise, le plus souvent,
Est une cause de ruine.

Un sot projet Non seulement manque d’effet,
Mais entraîne un mortel à funeste dommage.
Dans un fleuve enfoncée, une peau flotte et nage :
Des chiens, la dévorant des yeux,
Vous avalent, à qui mieux mieux,
L’eau qui renferme cette proie;
Mais tous meurent rompus sans en goûter la joie.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Loup et le Renard, jugés par le Singe
Le menteur n’est pas cru même alors qu’il dit vrai.Quiconque s’est par tromperie,Couvert de honte et mal noté,Perd confiance pour la vie,Même dit-il la vérité.Esope en une courte fableVient attester ce fait palpable.Le loup arguait le…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le Taureau et le Veau
Un Taureau, gêné par ses cornes, se débattait à la porte étroite d'une étable où il ne pouvait entrer qu'avec peine.Un Veau voulut lui montrer comment on devait s'y prendre. « Tais-toi, lui dit le Taureau, je savais cela avant que tu fusses né. »…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
La Vieille femme et l'amphore
Une vieille femme vit à terre une amphore entièrement vidée, mais d'où pourtant le dépôt du Falerne provenant d'une jarre fameuse répandait encore au loin une odeur délicieuse. Après l'avoir aspirée avidement et à pleines narines. «Quel parfum suave…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Le temps
Ce vieillard que vous voyez, le corps nu , la tête chauve par derrière, le front garni de cheveux; et qui passe, comme suspendu dans les airs, d'un vol léger sur le tranchant d'un rasoir, celui que, lorsqu'on le tient, il faut bien tenir; car, s'il…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Phèdre
La critique envieuse a beau dissimuler le jugement qu'elle doit porter s-ur mon ouvrage, je le connais bien d'avance. Tout ce qui lui paraîtra digne de passer à la postérité, elle l'attribuera à Esope; mais, pour tout ce qui lui plaira moins, elle…
Fable :: Phèdre
Partager sur Facebook
Plus de Fables