Les deux Chiens

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

Un chien, un jour que ses maîtres donnaient une fête chez eux, sortit dans la rue et rencontra un autre chien. « Apprends, lui dit-il, qu’aujourd’hui il y a chez nous un festin ; viens donc avec nous afin que nous fassions bonne chère ensemble. »

Celui-ci accompagna son camarade jusque dans la cuisine ; mais, aussitôt que les domestiques le virent, l’un d’eux le prit par la queue et le jeta hors de la maison. Il tomba sans connaissance ; et lorsqu’il fut revenu à lui et qu’il eut se­coué la poussière dont il était couvert, ses compagnons le virent : « Où donc, lui dirent-ils, as-tu été te divertir aujourd’hui, car nous voyons que tu es sorti sans connaître ton chemin ? »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Homme et le Porc
Un homme portait un jour sur une bête de somme, un mouton, une chèvre et un porc, et s’en allait vendre le tout à la ville. Le mouton et la chèvre étaient tranquilles, mais le porc était rétif et ne cessait de se débattre. L’homme alors lui dit : «…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les Loups
Un jour, des loups trouvèrent des peaux de bœuf qui trempaient dans un réservoir d’eau. Comme il n’y avait la personne, ils convin­rent de les manger, et se décidèrent à boire toute l’eau pour arriver à ces peaux et les dévorer. Mais ils burent…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Cerf et le Lion
Un jour, un cerf effrayé par des chasseurs, se réfugia dans une caverne; mais un lion entra après lui et le dévora. « Malheureux que je suis, dit-il ; j’ai voulu éviter les hommes, et je suis tombé au pouvoir d’un ennemi plus redoutable qu’eux. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Un cerf
Un jour un cerf étant tombé malade, les animaux ses amis vinrent le visiter ; mais ils broutèrent tout ce qu’il y avait d’herbe et de pâturage autour de lui, tellement que lorsqu’il fut relevé de maladie, il chercha de quoi manger, ne trouva rien,…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les deux Serpents
On vit un jour deux serpents qui se battaient et se mordaient avec fureur, et voilà qu’un autre serpent arrive et rétablit la paix entre eux. « Certes, dit l’homme à celui-ci, si tu n’étais plus méchant qu’eux tu ne serais pas intervenu. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables