L’Oie et l’Hirondelle

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

L’oie et l’hirondelle s’associèrent pour vivre et prendre ensemble leur nourriture dans un même lieu. Comme un jour des chasseurs Tenaient à eux, l’hirondelle profita de sa légèreté, s’envola et fut sauvée ; mais l’oie fut prise et tuée par les chasseurs.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Homme et la Mort
Un jour, un homme portait an fagot de bois qui était très-lourd ; fatigué et accablé du poids de son fardeau, il le jeta de dessus ses épaules et appela la mort à son secours. Celle-ci paraît à l’instant de­vant lui. « Me voici, dit-elle; pourquoi…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
La belette et les poules
La belette ayant appris que les poules étaient malades, se revêtit de la peau d’un paon et vint les visiter. « Je vous salue, leur dit-elle, poules, comment vous portez-vous, quel est l’état de votre santé? » Les poules répondirent: « Nous nous…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Soleil et le Vent
Le soleil et le vent disputaient ensemble qui des deux pourrait faire ôter à un homme ses habits. Le vent aussitôt de souffler avec une violence et une impétuosité extrêmes. L’homme, voyant la fureur de l’orage, ramena ses vêtements autour de lui et…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Cerf et le Lion
Un jour, un cerf effrayé par des chasseurs, se réfugia dans une caverne; mais un lion entra après lui et le dévora. « Malheureux que je suis, dit-il ; j’ai voulu éviter les hommes, et je suis tombé au pouvoir d’un ennemi plus redoutable qu’eux. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les Chiens et le Renard
Des chiens trouvèrent un jour une peau de lion qu’ils se mirent à déchirer. Un renard les vit et leur dit : « S’il était virant, certes vous verriez combien ses griffes sont plus tranchantes et pins longues que vos dents. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables