Le Soleil et le Vent

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

Le soleil et le vent disputaient ensemble qui des deux pourrait faire ôter à un homme ses habits. Le vent aussitôt de souffler avec une violence et une impétuosité extrêmes. L’homme, voyant la fureur de l’orage, ramena ses vêtements autour de lui et s’en enveloppa de tous côtés, de sorte que le vent, malgré ses efforts, ne put le dépouil­ler. Mais, lorsqu’au lever du jour le soleil parut, la chaleur devint si grande que la terre en brûlait : l’homme, alors, ne pouvant en supporter la violence, ôta ses habits et les porta sur son épaule.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Estomac et les deux Pieds
L’estomac et les deux pieds disputaient entre eux pour savoir qui portait le corps ; les pieds disaient : c’est nous qui le soutenons par notre vigueur. Mais, répartit l’estomac, si je ne prenais aucune nour­riture, vous seriez incapables de…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Buisson
Un jour le buisson dit au jardinier : « Si j’avais quelqu’un qui prit soin de moi, et qui, me plantant au milieu du jardin, m’arrosât et me cultivât, les rois me rechercheraient certainement et contempleraient mes fleurs et mes fruits. » Le…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les Lièvres et les Renards
Une guerre survint un jour entre les vautours et les lièvres ; ceux-ci allèrent trouver les renards pour réclamer aide et assistance contre les vautours. « Nous le ferions volontiers, leur répondirent les renards, si nous ne vous connaissions, et si…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les deux Coqs
Deux coqs se battaient pour une poule : celui des deux qui fut vaincu s’enfuit et alla se cacher dans quelque retraite. Le vainqueur, au contraire, monta sur un toit élevé, se mit à battre des ailes et à chanter sa victoire avec orgueil. Mais un…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
L’Oie et l’Hirondelle
L’oie et l’hirondelle s’associèrent pour vivre et prendre ensemble leur nourriture dans un même lieu. Comme un jour des chasseurs Tenaient à eux, l’hirondelle profita de sa légèreté, s’envola et fut sauvée ; mais l’oie fut prise et tuée par les…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables