L’Estomac et les deux Pieds

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

L’estomac et les deux pieds disputaient entre eux pour savoir qui portait le corps ; les pieds disaient : c’est nous qui le soutenons par notre vigueur. Mais, répartit l’estomac, si je ne prenais aucune nour­riture, vous seriez incapables de marcher, de pouvoir porter quoi que ce soit.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Cerf et le Lion
Un jour, un cerf effrayé par des chasseurs, se réfugia dans une caverne; mais un lion entra après lui et le dévora. « Malheureux que je suis, dit-il ; j’ai voulu éviter les hommes, et je suis tombé au pouvoir d’un ennemi plus redoutable qu’eux. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
L’Homme et la Jument
Un homme voyageait monté sur une jument pleine qui mit bas en route. Le poulain suivit sa mère pendant quelque temps, puis il s’ar­rêta et dit à son maître : « Ô mon maître, tu vois que je suis petit et incapable de marcher; si tu pars en…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les Loups
Un jour, des loups trouvèrent des peaux de bœuf qui trempaient dans un réservoir d’eau. Comme il n’y avait la personne, ils convin­rent de les manger, et se décidèrent à boire toute l’eau pour arriver à ces peaux et les dévorer. Mais ils burent…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les Lièvres et les Renards
Une guerre survint un jour entre les vautours et les lièvres ; ceux-ci allèrent trouver les renards pour réclamer aide et assistance contre les vautours. « Nous le ferions volontiers, leur répondirent les renards, si nous ne vous connaissions, et si…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Les deux Chiens
Un chien, un jour que ses maîtres donnaient une fête chez eux, sortit dans la rue et rencontra un autre chien. « Apprends, lui dit-il, qu’aujourd’hui il y a chez nous un festin ; viens donc avec nous afin que nous fassions bonne chère ensemble. »…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables