L’Enfant et le Scorpion

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

Un jour, un enfant chassant aux sauterelles, vit un scorpion et crut que c’était une grande sauterelle : il étendit la main pour le prendre, mais il se retira aussitôt. " Si tu m’avais pris dans ta main, lui dit le scorpion, tu aurais cessé de chasser aux sauterelles. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Cerf et le Renard
Un jour, un cerf ayant soif, descendit dans un puits et y but avec avidité ; mais quand il voulut remonter, il ne put y parvenir. Un renard le vit et lui dit : « Mon frère, tu as agi bien imprudemment, puisque, sans avoir réfléchi comment tu…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
La Femme et la Poule
Une femme avait une poule qui pondait tous les jours un œuf d’argent. Si j’augmente sa nourriture, se dit-elle, elle pondra deux œufs. Mais lorsqu’elle eut augmenté sa ration, la poule se rompit le jabot, et mourut.
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
L’Homme et le Porc
Un homme portait un jour sur une bête de somme, un mouton, une chèvre et un porc, et s’en allait vendre le tout à la ville. Le mouton et la chèvre étaient tranquilles, mais le porc était rétif et ne cessait de se débattre. L’homme alors lui dit : «…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Buisson
Un jour le buisson dit au jardinier : « Si j’avais quelqu’un qui prit soin de moi, et qui, me plantant au milieu du jardin, m’arrosât et me cultivât, les rois me rechercheraient certainement et contempleraient mes fleurs et mes fruits. » Le…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Forgeron et le Chien
Un forgeron avait un chien qui ne cessait de dormir tant que son maître était à l’ouvrage ; mais dès que celui-ci quittait son travail et s’asseyait pour manger avec ses compagnons, le chien s’éveillait aussitôt et se tenait debout. Le forgeron lui…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables