L’Homme et l’Idole

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

Un homme avait dans sa maison une idole qu’il adorait et à laquelle il sacrifiait chaque jour une victime. Il dépensait pour elle tout ce qu’il possédait. Un jour l’idole se présente à lui, et lui dit : « Ne dé­pense pas ainsi pour moi toute ta fortune, car ensuite tu m’accuse­rais près d’un autre dieu de t’avoir ruiné. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Un Cerf
Un jour un cerf eut soif, et vint à une fontaine pour se désaltérer. Voyant dans l’eau son image, il s’attrista de la finesse de ses jambes et s’enorgueillit de la magnificence et de l’élévation de ses cornes. Tout à coup des chasseurs s’élancent à…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Chien et le Lièvre
Des chiens trouvèrent un jour une peau de lion qu’ils se mirent à déchirer. Un renard les vit et leur dit : « S’il était virant, certes vous verriez combien ses griffes sont plus tranchantes et pins longues que vos dents. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
L’Enfant et le Scorpion
Un jour, un enfant chassant aux sauterelles, vit un scorpion et crut que c’était une grande sauterelle : il étendit la main pour le prendre, mais il se retira aussitôt. " Si tu m’avais pris dans ta main, lui dit le scorpion, tu aurais cessé de…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Buisson
Un jour le buisson dit au jardinier : « Si j’avais quelqu’un qui prit soin de moi, et qui, me plantant au milieu du jardin, m’arrosât et me cultivât, les rois me rechercheraient certainement et contempleraient mes fleurs et mes fruits. » Le…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Forgeron et le Chien
Un forgeron avait un chien qui ne cessait de dormir tant que son maître était à l’ouvrage ; mais dès que celui-ci quittait son travail et s’asseyait pour manger avec ses compagnons, le chien s’éveillait aussitôt et se tenait debout. Le forgeron lui…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables