Le Lion et le Taureau

Les fables de Luqman
Partager sur Facebook

Un lion voulut un jour dévorer un taureau, mais n’osa l’attaquer à cause de sa force; il alla le trouver, et, employant la ruse, il lui dit : « Sache que j’ai tué un agneau très-gras; je désire que cette nuit tu viennes souper chez moi. » Le taureau accepta ; mais lorsqu’il fut arrivé au lieu du rendez-vous et l’eut examiné, s’apercevant que le lion avait préparé du bois sec en abondance et de grandes marmites, il s’enfuit. Le lion vit cela, et lui dit :

« Pourquoi, après être venu jusqu’ici, t’en vas-tu?
- Parce que, répondit le taureau, je vois que cet appareil est pour un animal plus grand qu’un agneau. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Oie et l’Hirondelle
L’oie et l’hirondelle s’associèrent pour vivre et prendre ensemble leur nourriture dans un même lieu. Comme un jour des chasseurs Tenaient à eux, l’hirondelle profita de sa légèreté, s’envola et fut sauvée ; mais l’oie fut prise et tuée par les…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
L’Enfant
Un jour, un enfant se jeta dans un fleuve sans savoir nager. Il était sur le point de se noyer, lorsqu’il appela à son secours un homme qui passait sur le chemin. Celui-ci s’approcha et se mit à le gronder pour être descendu dans le fleuve. L’enfant…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
La Tortue et le Lièvre
Une tortue et un lièvre se défièrent un jour à la course, et fixèrent pour but une montagne vers laquelle ils courraient. Le lièvre, con­fiant dans la légèreté et la vitesse de sa course, s’amusa en chemin et dormit : la tortue, au contraire,…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Chien et le Lièvre
Des chiens trouvèrent un jour une peau de lion qu’ils se mirent à déchirer. Un renard les vit et leur dit : « S’il était virant, certes vous verriez combien ses griffes sont plus tranchantes et pins longues que vos dents. »
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Le Soleil et le Vent
Le soleil et le vent disputaient ensemble qui des deux pourrait faire ôter à un homme ses habits. Le vent aussitôt de souffler avec une violence et une impétuosité extrêmes. L’homme, voyant la fureur de l’orage, ramena ses vêtements autour de lui et…
Fable :: Luqman
Partager sur Facebook
Plus de Fables