Du Vieillard qui voulait remettre sa mort à plus tard

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Vieillard demandait à la Mort, qui était venue pour l'arracher à cette terre, de différer un peu jusqu'à ce qu'il eut dressé son testament et qu'il eut fait tous ses préparatifs pour un si long voyage. Alors la Mort : " Pourquoi ne les as-tu pas faits, toi que j'ai tant de fois averti ? " Et comme le Vieillard disait qu'il ne l'avait jamais vue, elle ajouta :

" Quand j'emportais jour par jour non seulement tes contemporains, dont pas un presque ne survit, mais encore des Hommes dans la force de l'âge, des Enfants, des Nourrissons, ne t'avertissais-je pas que tu étais Mortel ? Quand tu sentais ta vue s'émousser, ton ouïe s'affaiblir, tes autres sens baisser, ton corps s'alourdir, ne te disais-je pas que j'approchais ? Et tu prétends que je ne t'ai pas averti ? Allons, il ne faut pas tarder davantage ".

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De l'Aigle et de la Corneille
Un Aigle voulant manger une huître, ne pouvait trouver moyen, ni par force, ni par adresse, de l’arracher de son écaille. La Corneille lui conseilla de s’élancer au plus haut de l’air, et de laisser tomber l’huître sur des pierres pour la rompre.…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Âne malade et des Loups
L'Âne fut obligé de garder le lit pour quelque indisposition. Le bruit de sa maladie s'étant répandu, les Loups et les Chiens, croyant qu'il mourrait bientôt, accoururent pour le visiter. Il aperçurent l'Ânon au travers des fentes de la porte, et…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Loup et de la Truie
La Truie étant prête de mettre bas ses Cochons, fut visitée par le Loup, qui lui offrit de la servir et de la soulager dans le travail où elle était, et d'avoir un soin tout particulier de sa portée. La Truie alarmée de la présence d'un ennemi si…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Laboureur et de ses Chiens
Un Laboureur détela les Boeufs de sa charrue dans un temps de famine, les tua, dans la vue de s'en nourrir, lui et sa famille. Ses Chiens qui s'en aperçurent, sortirent aussitôt du logis, et gagnèrent pays. " Sauvons-nous, se disaient-ils les uns…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Avare et du Passant
Un Avare enfouit son trésor dans un champ ; mais il ne put le faire si secrètement qu'un Voisin ne s'en aperçût. Le premier retiré, l'autre accourt, déterre l'or et l'emporte. Le lendemain l'Avare revient rendre visite à son trésor. Quelle fut sa…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables