Du Cerf

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Le Cerf étant vivement pressé par les Chasseurs, se sauva dans l'étable des Boeufs ; mais l'un d'eux lui dit :

" Que fais-tu, malheureux ? c'est t'exposer à une mort certaine, que de te mettre ici à la merci des Hommes.
- Pardonnez-moi, dit le Cerf, si vous ne dites mot, je pourrai peut-être me sauver " ;

cependant, la nuit vint, et le Bouvier apporta des herbes pour repaître les Boeufs, et ne vit point le Cerf. Les Valets de la maison, et le Métayer même entrèrent et sortirent de l'étable sans l'apercevoir. Alors le Cerf se croyant hors de danger, se mit à complimenter les Boeufs, et à les remercier de ce qu'ils l'avaient voulu cacher parmi eux : ils lui répondirent qu'ils désiraient bien tous qu'il se pût sauver, mais qu'il prît garde de tomber entre les mains du Maître ; car sa vie serait en grand danger. En même temps le Maître, qui avait soupé chez un de ses amis, revint au logis : comme il avait remarqué, depuis peu de jours, que ses Boeufs devenaient maigres, il voulut voir comme on les traitait. Entrant donc dans l'étable, et s'approchant de la crèche :

" D'où vient, dit-il à ses gens, que ces pauvres Boeufs ont si peu à manger, et que leur litière est si mal faite, avec si peu de paille ? "

Enfin, comme il regardait exactement de tous côtés, il aperçut le Cerf avec ses grandes cornes, et appelant toute sa famille, ordonna qu'on le tuât.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Laboureur et du Serpent
Un Paysan se mit un jour en colère contre un Serpent qu'il nourrissait, et prenant à la main un bâton, il se mit à le poursuivre. Le Serpent, après avoir reçu quelques blessures, s'échappa. Depuis cette aventure, le Laboureur tomba dans une extrême…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des Boeufs et de l'Essieu
Deux Boeufs attelés à un chariot fort chargé, ne le tiraient qu'avec peine. Cependant l'Essieu criait, et de telle sorte, que les Boeufs, étourdis du bruit qu'il faisait, s'arrêtèrent et se retournèrent vers lui. " Importun, lui dirent-ils, eh !…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De la Tortue et de l'Aigle
La Tortue mal satisfaite de sa condition, et ennuyée de ramper toujours à terre, souhaita devenir Oiseau, et pria très instamment l'Aigle de lui apprendre à voler. L'Aigle s'en défendit d'abord, lui représentant qu'elle demandait une chose contraire…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des Loups et des Brebis
Un jour les Loups dirent aux Brebis : " Amies, en vérité nous ne saurions concevoir comment vous pouvez supporter les mauvais traitements que vos Chiens vous font à chaque moment. De bonne foi, à quoi vous servent ces brutaux à la queue de votre…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des Dragons
Deux Dragons voulurent passer au travers d'une haie vive, fort touffue, qui leur barrait le chemin ; l'un avait une tête et plusieurs queues, l'autre une queue et plusieurs têtes. Ce dernier, quelques efforts qu'il fît, n'en put jamais venir à bout.…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables