Des Passagers et du Pilote

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un vaisseau poussé par la tempête vint échouer sur la côte, et là s'entrouvrit. Comme il était sur le point d'être submergé par les vagues, les Passagers qui s'y étaient embarqués, jetaient de grands cris et se désespéraient. Ils auraient pu songer à chercher les moyens de se sauver, mais la peur les troublait à tel point, qu'ils ne pensaient, les mains levées vers le ciel, qu'à implorer le secours des dieux. Cependant le Pilote leur criait, en quittant ses habits :

" Amis, s'il est bon de montrer ses bras à Jupiter, il ne l'est pas moins, dans le péril où nous sommes, de les tendre à la mer ".

Cela dit, il s'y jette, et si bien, qu'à force de nager, il gagne la côte ; il ne s'y fut pas plutôt sauvé, qu'il vit la mer engloutir, avec le vaisseau, ceux qui n'avaient eu d'autre ressource que celle de leurs voeux.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Des Grenouilles et de leur Roi
Les Grenouilles jouissant d'une parfaite liberté, prièrent Jupiter de leur donner un Roi pour les gouverner ; mais Jupiter se moqua d'une demande si ridicule. Les Grenouilles ne se rebutèrent point de ce refus, elles sollicitèrent Jupiter avec plus…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Renard et de la Cigogne
Un Renard plein de finesse pria à souper une Cigogne à qui il servit de la bouillie sur une assiette. La Cigogne ne fit pas semblant de se fâcher du tour que lui jouait le Renard. Peu de temps après, elle le pria à dîner ; il y vint au jour marqué,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Voleur et du pauvre Homme
Un Voleur entrait pendant la nuit dans la chambre d'un pauvre Homme ; au bruit qu'il fit en ouvrant la porte, l'autre, qui dormait, s'éveilla, et jeta d'épouvante un tel cri, que toute la maison en retentit. Le Voleur, qui ne s'y attendait pas, en…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Cochon et du Renard
L'Âne ayant la charge de la Chèvre, de la Brebis et du Porc se rendait à la ville. Comme le Renard avait entendu le Porc crier pendant tout le chemin, il lui demanda pourquoi, tandis que les autres se laissaient mener sans mot dire, il était le seul…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De deux Chiens qui crèvent à force de boire
Deux Chiens passaient le long d'un fleuve ; comme ils le regardaient, ils y aperçurent une pièce de chair qui flottait assez loin d'eux. Alors l'un dit à l'autre : " Camarade, il nous faut bien garder de manquer cette proie, et pour l'atteindre,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables