Du Boeuf et de la Vache

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Boeuf suait à tirer la charrue sur un terrain fort pierreux. Une Vache en riait. " Pauvre malheureux, lui criait-elle, je ne doute point que tu n'envies cent fois le jour mon sort. Avoue que tu voudrais te voir nourri et chéri comme je le suis sans essuyer la moindre fatigue.

" Comme elle parlait, un sacrificateur arrive, et lui fait prendre le chemin du temple pour la conduire à l'autel, et là l'immoler à son dieu. " Orgueilleuse, lui dit alors le Boeuf, ton sort te semble-t-il maintenant si digne d'envie ? il est vrai que je viens de souhaiter d'être à ta place ; mais confesse à ton tour, que tu voudrais bien te voir à présent à la mienne. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Sanglier et de l'Âne
Un Âne ayant rencontré par hasard un Sanglier, se mit à se moquer de lui et à l'insulter ; mais le Sanglier frémissant de courroux et grinçant les dents, eut d'abord envie de le déchirer et de le mettre en pièces. Ensuite faisant aussitôt réflexion…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Astrologue volé
Un Voleur entra dans la maison d'un Astrologue. Cependant celui-ci se donnait en pleine place pour un prophète des plus clairvoyants dans l'avenir. Comme il s'y vantait d'avoir acquis, par l'inspection des astres, la connaissance de tout ce qui…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Serpent conduit par sa queue
Un jour le Serpent vit sa queue s'élever contre sa tête. " Quel orgueil ! disait la première à l'autre, de s'imaginer, comme vous faites, que je ne pourrais pas vous mener aussi bien que vous me menez ; comme si mon jugement était fort inférieur au…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des Colombes et du Faucon leur Roi
Les Colombes se voyant hors d'état de résister aux attaques et aux insultes du Milan, qui leur faisait la guerre à toute outrance, résolurent de se mettre sous la protection du Faucon, et de l'élire pour leur Souverain, afin de l'engager dans leurs…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Lièvre et de la Tortue
Le Lièvre considérant la Tortue qui marchait d'un pas tardif, et qui ne se traînait qu'avec peine, se mit à se moquer d'elle et de sa lenteur. La Tortue n'entendit point raillerie, et lui dit d'un ton aigre, qu'elle le défiait, et qu'elle le…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables