De Jupiter, d'Apollon et de Momus

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Prêtez-moi pour un moment votre arc, dit un jour Jupiter à Apollon, je veux vous montrer que j'en sais tirer, et même plus juste que vous. Voyez-vous ce chêne planté sur la cime de l'Olympe ? je veux que la flèche que je vais décocher aille droit au milieu du tronc de l'arbre. Cela fait, vous tâcherez d'en faire autant, et qu'après cela Momus nomme le plus adroit de nous deux. Disant cela, il prend l'arc d'Apollon, et le bande. Le trait part. Mais au lieu d'aller droit, il s'écarte, rase le visage du juge, et va se briser contre des rochers, à cent pas à côté du but. Maître des dieux, dit Momus en se levant tout effrayé du danger qu'il venait de courir, j'ignore si les coups d'Apollon sont plus justes, mais ce que je sais de certain, c'est qu'ils ne m'ont jamais donné la peur que le vôtre vient de me causer. Ainsi, croyez-moi, reprenez votre foudre, et vous, seigneur Apollon, votre arc, et tout n'en sera que mieux. Cela dit, sans vouloir ni s'expliquer davantage, ni prendre garde au coup de l'autre, il se retira, et de cette manière laissa, par ménagement pour Jupiter, la gageure indécise.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Palefrenier et du Cheval
n Seigneur eut besoin aux champs d'un Cheval qu'il avait laissé à la ville, et manda à son Palefrenier qu'il eût à le lui amener au lieu où il était. Celui-ci, l'ordre reçu, partit avec le Cheval. Comme ils passaient tous deux au travers du pré de…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De la Poule trop grasse
Une Poule pondait tous les jours un oeuf à son Maître. " Elle m'en pondra deux, disait celui-ci en lui-même, si je lui donne double nourriture. " Là-dessus le voilà qui lui jette et rejette du grain d'heure en heure, et en abondance. Mais…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des deux ennemis
Deux Hommes, qui se haïssaient mortellement, s'étaient embarqués sur le même vaisseau. Comme il cinglait à pleines voiles, une tempête s'éleva, et si grande, que le navire, battu des vents et fracassé par les vagues, s'entrouvrit. Dans cette…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Cerf
Le Cerf étant vivement pressé par les Chasseurs, se sauva dans l'étable des Boeufs ; mais l'un d'eux lui dit : " Que fais-tu, malheureux ? c'est t'exposer à une mort certaine, que de te mettre ici à la merci des Hommes. - Pardonnez-moi, dit le Cerf,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
D'un Lion et d'une Chèvre
Un Lion ayant aperçu une Chèvre qui broutait sur le haut d'un rocher : " Que ne descends-tu dans la plaine, lui dit-il, où tu trouveras en abondance le thym et les saules verts que tu mangeras à ta discrétion ? Quitte ces lieux secs et stériles, et…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables