Du Berger et du Chien

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Berger avait donné plusieurs fois à son Chien les Brebis qui mouraient chez lui de maladie. Un jour, une des plus grasses de son troupeau tomba malade ; alors le Chien parut plus triste que de coutume. Le Berger lui en demanda la cause ; sur quoi l'autre lui répondit qu'il ne pouvait, sans s'affliger, voir la meilleure Brebis du troupeau en danger de périr. " Tu me portes bien la mine, lui repart l'Homme, de penser beaucoup plus à ton intérêt qu'au mien. Tu as beau dissimuler, va, je suis bien persuadé que tu ne t'attristes de la maladie de ma Brebis, que parce que tu crains qu'en réchappant, elle ne t'échappe. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De l'Âne et du Chien
Le Chien flattait son Maître, et le Maître y répondait en le caressant de son côté. Ces caresses réciproques donnèrent de la jalousie à l'Âne, qui était maltraité et battu de tous ceux de la maison. Ne sachant quelles mesures prendre pour soulager…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Âne qui change de Maître
L'Âne fut obligé de garder le lit pour quelque indisposition. Le bruit de sa maladie s'étant répandu, les Loups et les Chiens, croyant qu'il mourrait bientôt, accoururent pour le visiter. Il aperçurent l'Ânon au travers des fentes de la porte, et…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De la Mouche
Une Mouche tomba dans une marmite remplie de viande et de potage, dont elle mangea à discrétion ; mais enfin voyant que le bouillon l'étouffait : " Quel malheur pour moi ! s'écria-t-elle, j'ai tant bu et tant mangé, j'ai fait si grande chère, qu'il…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Paon et de la Grue
Le Paon étant dans un repas avec la Grue, faisait la roue, et étalait ses plumes avec beaucoup de faste ; il méprisait la Grue, et se mettait infiniment au-dessus d'elle. " Que tu es laide, lui disait-il d'une manière insolente, et que la beauté de…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Milan et du Rossignol
Un Milan fort affamé tenait un Rossignol sous ses serres. " Milan s'écriait celui-ci, donnez-moi la vie, et je vous ferai entendre des chansons capables de vous ravir. Ma voix, vous le savez, enchanterait les dieux mêmes. - J'en doute si peu,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables