Du Fossoyeur et du Médecin

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Fossoyeur enterrait son Voisin. Comme il achevait de combler la fosse, il aperçut le Médecin qui avait traité le défunt pendant sa maladie.

" Je vous croyais si habile, lui dit-il, que je m'étais imaginé que vous tireriez votre malade d'affaire.
- J'ai fait tout ce que j'ai pu pour cela, répliqua le docteur ; mais cet Homme était malsain.
- Et s'il ne l'avait pas été, repartit le Fossoyeur en secouant la tête, aurait-il eu besoin de vous ? "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De Jupiter, d'Apollon et de Momus
Prêtez-moi pour un moment votre arc, dit un jour Jupiter à Apollon, je veux vous montrer que j'en sais tirer, et même plus juste que vous. Voyez-vous ce chêne planté sur la cime de l'Olympe ? je veux que la flèche que je vais décocher aille droit au…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
D'un Cerf et d'un Chasseur
Un Cerf se regardant dans une fontaine, fut charmé de la beauté de son bois ; mais ses jambes grêles et déliées ne lui plurent nullement. Pendant qu'il se contemplait et qu'il raisonnait en lui-même, un Chasseur survint tout à coup, accompagné de…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De Jupiter et des Besaces
Après que les Hommes eurent été formés, Jupiter s'aperçut qu'ils avaient des défauts si grands qu'ils ne pourraient eux-mêmes les souffrir, s'il ne leur en ôtait la connaissance. Il jugea donc à propos de les éloigner de leur vue ; et pour cet…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Cygne et de la Grue
Le Cygne, à l'extrémité, chantait. " Je ne vois pas, lui disait la Grue, quel sujet vous avez de vous réjouir dans l'état où vous êtes. - Je sens que je vais mourir, répliqua le Cygne. Ai-je tort de marquer de la joie, quand je me vois sur le point…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Milan
Le Milan eut autrefois la voix fort différente de celle qu'il a maintenant. Voici par quelle aventure ; d'agréable qu'elle était, elle devint par l'imprudence de cet Oiseau, très-déplaisante. Un jour il entendit un Cheval qui hennissait : alors il…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables