Du Dauphin et du Thon

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Dauphin poursuivait un Thon, dans le dessein de se venger de quelque offense qu'il en avait reçue. Ce dernier gagne le rivage, l'autre l'y suit. Et le Thon, pour échapper, sauta sur le sable, et le Dauphin s'y lança avec lui. Mais voici que froissés de leur chute, ils y demeurèrent tous deux étendus. Cependant l'air de la terre agit sur eux. Ils s'affaiblissent hors de leur élément, et meurent, non sans s'être repentis de n'avoir consulté que leur ressentiment.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Lion, de l'Ours et du Renard
Le Lion et l'Ours s'entre-déchiraient, et cela pour quelques rayons de miel qu'ils avaient trouvés dans le creux d'un chêne. Chacun d'eux prétendait en faire son profit, sans le partager avec son compagnon. Ils eussent beaucoup mieux fait d'en faire…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Cerf
Le Cerf étant vivement pressé par les Chasseurs, se sauva dans l'étable des Boeufs ; mais l'un d'eux lui dit : " Que fais-tu, malheureux ? c'est t'exposer à une mort certaine, que de te mettre ici à la merci des Hommes. - Pardonnez-moi, dit le Cerf,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Loup et de la Brebis
Un Loup que les Chiens avaient longtemps poursuivi, se trouva si recru de lassitude, qu'il fut obligé de s'arrêter à quelque distance d'un ruisseau où une Brebis se désaltérait. Comme il mourait de soif et de faim, et que les forces lui manquaient à…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De la Belette et du Renard
Un Renard pressé de la faim, entra un jour dans une Grange par une ouverture fort étroite. Après avoir mangé tout son soûl, il voulut sortir par la même ouverture ; mais tous ses efforts furent inutiles, parce que la grosseur de son ventre l'en…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Corroyeur et du Financier
Un Corroyeur vint se loger proche d'un Financier. Celui-ci, qui ne pouvait supporter la mauvaise odeur des peaux de son Voisin, lui intenta procès et voulut l'obliger à s'éloigner de son voisinage. L'autre se défendit, appela de vingt sentences,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables