Du voyageur et du plane

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Vers le milieu d'un des plus chauds jours de la canicule, deux Voyageurs prenaient le frais à l'ombre d'un Plane. Ils s'y étaient retirés pour se mettre à l'abri du soleil. Comme ils en considéraient les branches sans y apercevoir de fruit : " Voilà, se disaient-ils l'un à l'autre, un méchant Arbre ; s'il m'appartenait, puisqu'il n'est bon à rien, je le ferais abattre et jeter au feu tout présentement. - Ingrats, leur dit l'Arbre, n'est-ce donc rien que cet ombre que mon feuillage produit, et qui vous garantit si à propos des rayons que vous fuyez ? "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Laboureur et du Serpent
Un Paysan se mit un jour en colère contre un Serpent qu'il nourrissait, et prenant à la main un bâton, il se mit à le poursuivre. Le Serpent, après avoir reçu quelques blessures, s'échappa. Depuis cette aventure, le Laboureur tomba dans une extrême…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
D'un Chasseur et d'un Berger
Un chasseur allait et revenait d'un air empressé de çà, de là, tantôt dans la forêt, puis dans la plaine. " Que cherchez-vous ? lui dit un Berger qui le voyait s'agiter. - Un Lion, répondit l'autre, qui m'a dévoré, ces jours passés, un de mes…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Épervier et de la Colombe
L'Épervier en poursuivant une Colombe, tomba imprudemment dans les filets qu'un Paysan avait tendus. Se voyant pris de la sorte, il employa toute son éloquence pour persuader au Paysan de lui rendre la liberté. Entre les raisons qu'il lui allégua…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Charbonnier et du Foulon
Un Charbonnier avait loué une trop grande maison, et ne la pouvant occuper tout entière, il pria un Faucon de s'y venir loger avec lui, et d'y prendre un appartement. Le Foulon n'y voulut jamais consentir, et dit au Charbonnier pour excuse, que la…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Chien et de la Brebis
Le Chien fit un jour assigner la Brebis devant deux Aigles, pour la faire condamner à lui payer un pain qu'il disait lui avoir prêté. Elle nia la dette. On obligea le Chien à présenter des témoins. Il suborna le Loup, qui déposa que la Brebis devait…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables