Du Souriceau et de sa Mère

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Souriceau racontait à sa mère tout ce qui lui était arrivé dans un voyage dont il était de retour. " Un jour, lui disait-il, la curiosité me prit d'entrer dans une basse-cour, et là j'y trouvai un animal qui m'était inconnu, mais dont le minois me plut infiniment. L'air doux, la contenance modeste, le regard gracieux ; au reste, la peau marquetée, longue queue, et faite à peu près comme la nôtre ; voilà ce qui le rendait tout à fait plaisant à voir. Pour moi j'en fus si charmé, que déjà je l'abordais pour faire connaissance avec lui, lorsque certain oiseau farouche, turbulent, et qui portait sur sa tête je ne sais quel morceau de chair tout déchiqueté, m'effraya tellement par ses cris perçants, que j'en pris la fuite d'épouvante. - Mon fils, lui dit la mère, remercie les Dieux qui t'ont sauvé dans cette rencontre du plus grand danger que tu puisses jamais courir. L'Animal qui t'a semblé si doux, c'est un Chat ; l'oiseau turbulent, c'est un Coq. Ce dernier ne nous veut aucun mal mais l'autre ne pense qu'à nous détruire. Reconnais donc maintenant quelle était ton imprudence, de courir te livrer toi-même à ton plus cruel ennemi. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Castor et des Chasseurs
Des Chasseurs poursuivaient un Castor ; dans le dessein de tirer profit de certaine partie de son corps. Ils avaient coutume d'en employer la chair comme un remède souverain contre plusieurs maux. Le Castor, qui savait leur intention, n'eut pas…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Lièvre et de la Tortue
Le Lièvre considérant la Tortue qui marchait d'un pas tardif, et qui ne se traînait qu'avec peine, se mit à se moquer d'elle et de sa lenteur. La Tortue n'entendit point raillerie, et lui dit d'un ton aigre, qu'elle le défiait, et qu'elle le…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Mari et de sa Femme
Un Homme, dont la Femme était détestée de tous les gens de la maison, voulut savoir si elle inspirait les mêmes sentiments aux Serviteurs de son Père. Sous un prétexte spécieux il l'envoie chez celui-ci. Peu de jours après, quand elle revint, il lui…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Singe et de ses Enfants
Jupiter fit un jour assembler tous les Animaux devant son Tribunal, pour examiner lequel d'entre eux aurait de plus beaux enfants. Toutes les Bêtes obéirent à cet ordre. Les Oiseaux y vinrent ; les Poissons parurent hors de l'eau pour voir décider…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Charbonnier et du Foulon
Un Charbonnier avait loué une trop grande maison, et ne la pouvant occuper tout entière, il pria un Faucon de s'y venir loger avec lui, et d'y prendre un appartement. Le Foulon n'y voulut jamais consentir, et dit au Charbonnier pour excuse, que la…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables