De l'Aigle et de l'Escargot

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

L'Aigle enlevait un Lapin, sans se mettre en peine des cris d'un Escarbot. Celui-ci intercédait pour son voisin, et suppliait l'oiseau de donner la vie au Lapin ; mais l'Aigle, sans avoir égard aux prières du bestion, mit l'autre en pièces. Elle ne tarda guère à s'en repentir ; car, quelques jours après, voici que l'Escarbot, qui avait pris le temps que l'Aigle s'était écartée de son nid, y vole, culbute tous les oeufs, fracasse les uns, fait faire le saut aux autres, et par la destruction entière du nid, venge la mort de son ami.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De la Fourmi et de la Mouche
La Fourmi eut un jour querelle avec la Mouche, qui se vantait de voler comme les oiseaux, d'habiter dans les Palais des Princes, de faire toujours grande chère, sans qu'il lui en coûtât aucune peine. Elle reprochait à la Fourmi la bassesse de sa…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
D'un Vautour et des autres Oiseaux
Un Vautour ayant manqué plusieurs Oiseaux de son voisinage, feignit qu'il avait envie de les traiter et de leur donner un grand repas, en signe d'une parfaite réconciliation. Les Oiseaux, trop faciles et trop crédules, trompés par ces belles…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Lion irrité contre le Cerf qui se réjouissait de la mort de la Lionne
Un Lion avait invité tous les quadrupèdes à honorer les obsèques de sa Femme qui venait de mourir. Pendant que tous les Animaux ressentaient à la mort de la Reine une douleur inexprimable, seul, le Cerf, à qui elle avait enlevé ses fils, étranger au…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
D'un Oiseleur et d'un Pinson
Un Oiseleur avait tendu ses filets aux Oiseaux et répandu pour eux sur l'aire une pâture abondante. Cependant il ne prenait pas les Oiseaux en train de picorer parce qu'ils lui semblaient trop peu nombreux. Ceux-ci une fois rassasiés s'envolèrent.…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des Pêcheurs
Des Pêcheurs tiraient leurs filets hors de l'eau : comme ils les sentaient plus pesants que de coutume, ils en concevaient bonne espérance. La pêche, se disaient-ils les uns aux autres, sera sans doute des meilleures ; et Dieu sait quels poissons…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables