Des Coqs et de la Perdrix

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un homme qui se plaisait à nourrir une grande quantité de Poulets, acheta une Perdrix qu'il mit dans sa basse-cour parmi ses autres volailles. Dès que les Coqs la virent, ils lui donnèrent la chasse pour l'empêcher de manger, et ils la becquetèrent avec tant de violence, qu'elle fut obligée de s'enfuir. La Perdrix fort affligée de se voir chassée de la sorte, parce qu'elle était étrangère et nouvelle venue, se consola un moment après, en voyant les Coqs acharnés les uns contre les autres se déchirer des griffes et du bec. " S'ils se font une guerre si cruelle, dit la Perdrix, quoiqu'ils aient été nourris ensemble, et s'ils se traitent avec tant d'inhumanité, je ne dois pas m'étonner qu'ils m'aient rebutée, moi qui ne suis qu'une étrangère. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Coq et du Coq d'Inde
e Coq est jaloux de son naturel. Celui-ci remarqua qu'un Coq d'Inde, qui vivait avec lui dans la même basse-cour, faisait la roue en présence de ses Poules, et en prit ombrage. " Traître, lui disait-il, ce n'est pas sans dessein que tu fais montre…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Vigneron et de ses Enfants
Un Vigneron se sentit proche de sa fin. Alors il appela ses Enfants : " Mes Enfants, leur dit-il, je ne veux point mourir sans vous révéler un secret que je vous ai tenu caché jusqu'à présent, pour certaines raisons. Apprenez que j'ai enfoui un…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De Jupiter et de la Tortue
Un jour Jupiter manda les Animaux. Il voulait pour se récréer, les voir tous ensemble, et en considérer la diversité. Ceux-ci obéirent, et accoururent à grande hâte. La Tortue seule se fit attendre, et si longtemps, qu'on crut qu'elle ne viendrait…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Homme qui avait caché son trésor
Un Homme fort riche avait enfoui un trésor dans une forêt et personne n'était dans la confidence, sauf son compère en qui il avait grande confiance. Mais étant venu, au bout de quelques jours, visiter son trésor, il le trouva déterré et enlevé. Il…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du voeu d'un Malade
Un Laboureur dangereusement malade, voua cent Boeufs à Esculape. Il les lui devait immoler, bien entendu, lorsqu'il serait guéri. " Cent Boeufs ! s'écria sa femme, vous n'y pensez pas mon fils ; eh ! grand dieu, où les prendre, quand je n'en vois…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables