Des Taureaux et du Lion

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Quatre Taureaux résolurent de se liguer ensemble pour leur conservation réciproque, et de ne se séparer jamais les uns des autres, pour être toujours en état de se secourir mutuellement. Le Lion qui les voyait paître les uns auprès des autres, n'osa jamais les insulter, quoiqu'il se sentît extrêmement pressé de la faim. Mais pour les vaincre plus aisément, il crut qu'il devait les séparer par de spécieux prétextes, afin de les attaquer séparément. Cet artifice lui réussit, et il dévora les quatre Taureaux les uns après les autres.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De la Fourmi et de la Mouche
La Fourmi eut un jour querelle avec la Mouche, qui se vantait de voler comme les oiseaux, d'habiter dans les Palais des Princes, de faire toujours grande chère, sans qu'il lui en coûtât aucune peine. Elle reprochait à la Fourmi la bassesse de sa…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
D'un Chasseur et d'un Berger
Un chasseur allait et revenait d'un air empressé de çà, de là, tantôt dans la forêt, puis dans la plaine. " Que cherchez-vous ? lui dit un Berger qui le voyait s'agiter. - Un Lion, répondit l'autre, qui m'a dévoré, ces jours passés, un de mes…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Corbeau et du Renard
Un Corbeau s'était perché sur un arbre, pour manger un fromage qu'il tenait en son bec. Un Renard qui l'aperçut, fut tenté de lui enlever cette proie. Pour y réussir et pour amuser le Corbeau, il commença à le louer de la beauté de son plumage. Le…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Assassin qui se noie
Le Prévôt poursuivait un Assassin. Celui-ci fuyait, et de telle vitesse, que l'autre ne put l'atteindre, et se retira. Alors le scélérat s'imagina qu'il n'avait plus rien à craindre, et crut que son crime demeurerait impuni ; mais le ciel se garda…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Chameau
Le Chameau croyant sa condition malheureuse de se voir exposé sans aucune défense à ses ennemis, pria très instamment Jupiter de lui donner des cornes comme au Taureau, pour lui servir en même temps d'ornement et de défense. Jupiter se moqua de la…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables