Le Lion et le Rat

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Il faut autant qu’on peut obliger tout le monde.
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De cette vérité deux Fables feront foi,
Tant la chose en preuves abonde.
Entre les pattes d’un Lion,
Un Rat sortit de terre assez à l’étourdie.
Le Roi des animaux en cette occasion
Montra ce qu’il était, et lui donna la vie.
Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu'un aurait-il jamais cru
Qu’un Lion d’un Rat eût affaire ?
Cependant il advint qu’au sortir des forêts,
Ce Lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissemens ne le purent défaire.
Sire Rat accourut ; et fit tant par ses dents,
Qu’une maille rongée emporta tout l’ouvrage.
Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

La Fille
Certaine fille, un peu trop fièrePrétendait trouver un mariJeune, bien fait et beau, d’agréable manière,Point froid et point jaloux : notez ces deux points-ci.Cette fille voulait aussiQu’il eût du bien, de la naissance,De l’esprit, enfin…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Poissons et le Berger qui joue de la flûte
Tircis, qui pour la seule AnnetteFaisait résonner les accordsD’une voix et d’une musetteCapables de toucher les morts,Chantait un jour le long des bordsD’une onde arrosant des prairies,Dont Zéphyr habitait les campagnes…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Oiseau blessé d’une flèche
Mortellement atteint d’une flèche empennée,Un Oiseau déplorait sa triste destinée.Et disait en souffrant un surcroît de douleur,Faut-il contribuer à son propre malheur ?Cruels humains, vous tirez de nos ailesDe quoi faire voler ces…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Mort et le Bûcheron
Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,Sous le faix du fagot aussi bien que des ansGémissant et courbé marchait à pas pesants,Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,Il met bas son fagot,…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Filles de Minée
Je chante dans ces Vers les Filles de Minée,Troupe aux arts de Pallas dès l’enfance adonnée,Et de qui le travail fit entrer en courrouxBacchus, à juste droit de ses honneurs jaloux.Tout Dieu veut aux humains se faire reconnaître.On ne voit…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables