Le Lion et le Moucheron

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Va-t’en chétif insecte, excrément de la terre.
C’est en ces mots que le Lion
Parlait un jour au Moucheron.
L’autre lui déclara la guerre.
Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de Roi
Me fasse peur, ni me soucie ?
Un boeuf est plus puissant que toi ;
Je le mène à ma fantaisie.
À peine il achevait ces mots,
Que lui-même il sonna la charge,
Fut le Trompette et le Héros.
Dans l’abord il se met au large ;
Puis prend son temps, fond sur le cou
Du Lion qu’il rend presque fou.
Le quadrupède écume, et son œil étincelle ;
Il rugit, on se cache, on tremble à l’environ :
Et cette alarme universelle
Est l’ouvrage d’un Moucheron.
Un avorton de Mouche en cent lieux le harcèle,
Tantôt pique l’échine, et tantôt le museau,
Tantôt entre au fond du naseau.
La rage alors se trouve à son faîte montée.
L’invisible ennemi triomphe, et rit de voir
Qu’il n’est griffe ni dent en la bête irritée,
Qui de la mettre en sang ne fasse son devoir.
Le malheureux Lion se déchire lui-même,
Fait résonner sa queue à l’entour de ses flancs,
Bat l’air qui n’en peut mais ; et sa fureur extrême
Le fatigue, l’abat : le voilà sur les dents.
L’insecte du combat se retire avec gloire :
Comme il sonna la charge, il sonne la victoire ;
Va partout l’annoncer ; et rencontre en chemin
L’embuscade d’une araignée.
Il y rencontre aussi sa fin.
Quelle chose par là nous peut être enseignée ?
J’en vois deux, dont l’une est qu’entre nos ennemis,
Les plus à craindre sont souvent les plus petits ;
L’autre, qu’aux grands périls tel a pu se soustraire,
Qui périt pour la moindre affaire.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Loup et le Chien
Un Loup n’avait que les os et la peau,Tant les Chiens faisaient bonne garde.Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau ;Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde.L’attaquer, le mettre en quartiers,Sire Loup l’eût fait…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Bûcheron et Mercure
Votre goût a servi de règle à mon ouvrage.J’ai tenté les moyens d’acquérir son suffrage.Vous voulez qu’on évite un soin trop curieux,Et des vains ornements l’effort ambitieux ;Je le veux comme vous : cet effort ne peut plaire.Un auteur…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Lion et l’Âne chassant
Le Roi des animaux se mit un jour en têteDe giboyer. Il célébrait sa fête.Le gibier du Lion ce ne sont pas moineaux ;Mais beaux et bons Sangliers, Daims et Cerfs bons et beaux.Pour réüssir dans cette affaire,Il se servit du ministèreDe…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Obsèques de la Lionne
La femme du Lion mourut ;Aussitôt chacun accourutPour s’acquitter envers le PrinceDe certains compliments de consolation,Qui sont surcroît d’affliction.Il fit avertir sa provinceQue les obsèques se feraientUn tel jour, en tel lieu ;…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Singe et le Chat
Bertrand avec Raton, l’un Singe, et l’autre Chat,Commensaux d’un logis, avaient un commun Maître.D’animaux mal-faisans c’était un très-bon plat ;Ils n’y craignaient tous deux aucun, quel qu’il pût être.Trouvait-on quelque chose au logis de…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables