Le Lion et le Moucheron

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Va-t’en chétif insecte, excrément de la terre.
C’est en ces mots que le Lion
Parlait un jour au Moucheron.
L’autre lui déclara la guerre.
Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de Roi
Me fasse peur, ni me soucie ?
Un boeuf est plus puissant que toi ;
Je le mène à ma fantaisie.
À peine il achevait ces mots,
Que lui-même il sonna la charge,
Fut le Trompette et le Héros.
Dans l’abord il se met au large ;
Puis prend son temps, fond sur le cou
Du Lion qu’il rend presque fou.
Le quadrupède écume, et son œil étincelle ;
Il rugit, on se cache, on tremble à l’environ :
Et cette alarme universelle
Est l’ouvrage d’un Moucheron.
Un avorton de Mouche en cent lieux le harcèle,
Tantôt pique l’échine, et tantôt le museau,
Tantôt entre au fond du naseau.
La rage alors se trouve à son faîte montée.
L’invisible ennemi triomphe, et rit de voir
Qu’il n’est griffe ni dent en la bête irritée,
Qui de la mettre en sang ne fasse son devoir.
Le malheureux Lion se déchire lui-même,
Fait résonner sa queue à l’entour de ses flancs,
Bat l’air qui n’en peut mais ; et sa fureur extrême
Le fatigue, l’abat : le voilà sur les dents.
L’insecte du combat se retire avec gloire :
Comme il sonna la charge, il sonne la victoire ;
Va partout l’annoncer ; et rencontre en chemin
L’embuscade d’une araignée.
Il y rencontre aussi sa fin.
Quelle chose par là nous peut être enseignée ?
J’en vois deux, dont l’une est qu’entre nos ennemis,
Les plus à craindre sont souvent les plus petits ;
L’autre, qu’aux grands périls tel a pu se soustraire,
Qui périt pour la moindre affaire.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

La Mort et le Bûcheron
Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,Sous le faix du fagot aussi bien que des ansGémissant et courbé marchait à pas pesants,Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,Il met bas son fagot,…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Laitière et le Pot au lait
Perrette, sur sa tête ayant un pot au laitBien posé sur un coussinet,Prétendait arriver sans encombre à la ville.Légère et court vêtue, elle allait à grands pas ;Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile,Cotillon simple et souliers…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne et le petit Chien
Ne forçons point notre talent,Nous ne ferions rien avec grâce :Jamais un lourdaud, quoi qu’il fasse,Ne saurait passer pour galant.Peu de gens, que le ciel chérit et gratifie,Ont le don d’agréer infus avec la vie.C’est un point qu’il leur…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Frelons et les Mouches à miel
À l'oeuvre on connaît l’Artisan.Quelques rayons de miel sans maître se trouvèrent.Des Frelons les réclamèrent.Des Abeilles s’opposant,Devant certaine Guêpe on traduisit la cause.Il était malaisé de décider la chose.Les témoins déposaient…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Discorde
La déesse Discorde ayant brouillé les Dieux,Et fait un grand procès là-haut pour une pomme,On la fit déloger des cieux.Chez l’animal qu’on appelle hommeOn la reçut à bras ouverts,Elle et Que-si-que-non, son frère,Avecque Tien-et-mien,…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables