D'un vieux Chien et de son Maître

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Un Chasseur poursuivant un Cerf, encourageait son Chien à courir avec plus de vitesse ; mais ce Chien appesanti par la vieillesse, n'avait plus la même légèreté qu'il avait eue autrefois. Son Maître, bien éloigné de le caresser, le chargeait de coups de bâton. Ce mauvais traitement obligea le Chien à se plaindre de son Maître, et à lui remontrer qu'il lui avait toujours rendu tous les services qu'il avait pu durant ses jeunes années, et que s'il lui en rendait moins alors, ce n'était pas qu'il manquât d'affection pour lui, mais parce que la vieillesse l'en empêchait. Le Chien lui représenta encore qu'il devait le traiter avec plus de douceur, afin qu'on crut dans le monde qu'il lui tenait compte de ses services passés, en un temps où il était hors d'état de le servir avec la même ardeur.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Renard et du Buisson
Un Renard, pour éviter le péril dont il était menacé, se sauva dans une Haie toute hérissée d'épines, qui lui percèrent les pieds de tous côtés. Ces blessures l'obligèrent à jeter de hauts cris, et à se plaindre de la Haie, en lui reprochant qu'il…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Lion, du Sanglier et des Vautours
Le Lion et le Sanglier acharnés l'un sur l'autre s'entre-déchiraient. Cependant des Vautours regardaient attentivement le combat, et se disaient les uns aux autres : " Camarades, à bien juger des choses, il n'y a ici qu'à gagner pour nous. Ces…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Ventre et des autres Membres
La Main et le Pied voulurent autrefois faire un procès au Ventre, en lui reprochant qu'ils ne pouvaient suffire à le nourrir, sans qu'il y contribuât de son côté. Ils voulaient l'obliger à travailler comme les autres membres, s'il voulait être…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De la Chauve-Souris et de la Belette
Une Chauve-Souris étant tombée à terre fut prise par une Belette, et, sur le point d'être mise à mort, elle la suppliait de l'épargner. La Belette répondit qu'elle ne pouvait la relâcher, étant de sa nature ennemie de tous les volatiles. L'autre…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du vieillard et de la mort
Un jour un Vieillard, portant du bois qu'il avait coupé, faisait une longue route. Succombant à la fatigue, il déposa quelque part son fardeau, et il appela la Mort. La Mort arriva et lui demanda pourquoi il l'appelait. Alors le Vieillard épouvanté…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables