Du Loup et de la Truie

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

La Truie étant prête de mettre bas ses Cochons, fut visitée par le Loup, qui lui offrit de la servir et de la soulager dans le travail où elle était, et d'avoir un soin tout particulier de sa portée. La Truie alarmée de la présence d'un ennemi si redoutable, lui répondit qu'elle le remerciait de ses offres, qu'elle n'avait nullement besoin de son ministère, et que le plus grand service qu'il pouvait lui rendre était de s'éloigner d'elle le plus promptement qu'il pourrait, et de la laisser en repos, elle et ses petits.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De Jupiter, d'Apollon et de Momus
Prêtez-moi pour un moment votre arc, dit un jour Jupiter à Apollon, je veux vous montrer que j'en sais tirer, et même plus juste que vous. Voyez-vous ce chêne planté sur la cime de l'Olympe ? je veux que la flèche que je vais décocher aille droit au…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Paon et de la Pie
n jour les Oiseaux s'assemblèrent à dessein de nommer entr'eux un roi, qui fût capable de les gouverner. Chaque Oiseau, pour se concilier les suffrages de l'assemblée, fit valoir tout autant qu'il le put les avantages qu'il avait reçus de la nature.…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Des Rats tenant conseil
Les Rats tenaient conseil, et ils délibéraient sur ce qu'ils avaient à faire pour se garantir de la griffe du Chat, qui avait déjà croqué plus des deux tiers de leur peuple. Comme chacun opinait à son tour, un des plus habiles se leva. Je serais…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Palefrenier et du Cheval
n Seigneur eut besoin aux champs d'un Cheval qu'il avait laissé à la ville, et manda à son Palefrenier qu'il eût à le lui amener au lieu où il était. Celui-ci, l'ordre reçu, partit avec le Cheval. Comme ils passaient tous deux au travers du pré de…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Oiseleur et de la Vipère
Un Oiseleur cherchait à prendre des Oiseaux. Comme il se baissait pour tendre ses réseaux, une Vipère le piqua au pied. " Ah ! s'écria l'Homme, je n'ai que ce que je mérite. Pourrais-je être surpris qu'on m'ôte la vie, tandis que je ne pense, moi,…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables