Du Milan malade

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Le Milan se voyant réduit à l'extrémité, et n'espérant plus de guérir par la force des remèdes, conjura sa mère d'aller prier les Dieux de lui rendre la santé. " Mon fils, lui répondit-elle, ce serait en vain que tu attendrais du secours du côté des Dieux, après avoir profané si souvent leurs Autels, et les Sacrifices qu'on leur offrait. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Du Vieillard décrépit qui greffait des arbres
Un jeune Homme se moquait d'un Vieillard décrépit, disant qu'il était fou de planter des arbres dont il ne verrait pas les fruits. Le Vieillard lui dit : " Toi non plus, de ceux que tu te prépares en ce moment à greffer tu ne cueilleras peut-être…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Âne et du Cheval
Un Cheval richement paré, rencontra dans son chemin un pauvre Âne qui gémissait sous le poids de sa charge. Le Cheval, que son riche harnais rendait insolent, remplissait l'air de hennissements, et criait à l'Âne de se retirer et de lui faire place.…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Chien du Maréchal
Le vent était favorable et la mer tranquille, et cependant un Pilote y visitait son vaisseau, plaçait son ancre, préparait ses cordages, allait deçà, delà autour de ses voiles, et prenait garde à tout. Un de ses passagers s'en étonna. " Patron, lui…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du jeune Homme et de l'Hirondelle
Une Hirondelle se hâta un peu trop de repasser les mers, et vint quelques jours avant l'arrivée du printemps revoir le pays d'où elle s'était retirée aux approches de l'hiver. Un jeune Homme la vit arriver dans un jour assez beau. " Bon, dit-il en…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De la Mouche
Une Mouche tomba dans une marmite remplie de viande et de potage, dont elle mangea à discrétion ; mais enfin voyant que le bouillon l'étouffait : " Quel malheur pour moi ! s'écria-t-elle, j'ai tant bu et tant mangé, j'ai fait si grande chère, qu'il…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables