Du Milan malade

Les fables d'Ésope
Partager sur Facebook

Le Milan se voyant réduit à l'extrémité, et n'espérant plus de guérir par la force des remèdes, conjura sa mère d'aller prier les Dieux de lui rendre la santé. " Mon fils, lui répondit-elle, ce serait en vain que tu attendrais du secours du côté des Dieux, après avoir profané si souvent leurs Autels, et les Sacrifices qu'on leur offrait. "

Fable suivante

Autres fables du même auteur

De la Chauve-Souris et de la Belette
Une Chauve-Souris étant tombée à terre fut prise par une Belette, et, sur le point d'être mise à mort, elle la suppliait de l'épargner. La Belette répondit qu'elle ne pouvait la relâcher, étant de sa nature ennemie de tous les volatiles. L'autre…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'Âne et du Cheval
Un Cheval richement paré, rencontra dans son chemin un pauvre Âne qui gémissait sous le poids de sa charge. Le Cheval, que son riche harnais rendait insolent, remplissait l'air de hennissements, et criait à l'Âne de se retirer et de lui faire place.…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Serpent conduit par sa queue
Un jour le Serpent vit sa queue s'élever contre sa tête. " Quel orgueil ! disait la première à l'autre, de s'imaginer, comme vous faites, que je ne pourrais pas vous mener aussi bien que vous me menez ; comme si mon jugement était fort inférieur au…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Du Laboureur et de ses Chiens
Un Laboureur détela les Boeufs de sa charrue dans un temps de famine, les tua, dans la vue de s'en nourrir, lui et sa famille. Ses Chiens qui s'en aperçurent, sortirent aussitôt du logis, et gagnèrent pays. " Sauvons-nous, se disaient-ils les uns…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
De l'homme décoiffé
Un Homme chauve se vit obligé de couvrir sa tête de cheveux empruntés. Un jour, comme il dansait en bonne compagnie, il donna en sautant, un tel branle à son corps, que sa fausse chevelure en tomba par terre. Chacun se mit à rire. " Messieurs, dit…
Fable :: Esope
Partager sur Facebook
Plus de Fables