Un Fou et un Sage

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Certain Fou poursuivait à coups de pierre un Sage.
Le Sage se retourne, et lui dit : Mon ami,
C’est fort bien fait à toi ; reçois cet écu-ci :
Tu fatigues assez pour gagner davantage.
Toute peine, dit-on, est digne de loyer.
Vois cet homme qui passe ; il a de quoi payer :
Adresse-lui tes dons, ils auront leur salaire.
Amorcé par le gain notre Fou s’en va faire
Même insulte à l’autre Bourgeois.
On ne le paya pas en argent cette fois.
Maint Estafier accourt : on vous happe notre homme,
On vous l’échine, on vous l’assomme.
Auprès des Rois il est de pareils Fous.
À vos dépens ils font rire le Maître.
Pour réprimer leur babil, irez-vous
Les maltraiter ? Vous n’êtes pas peut-être
Assez puissant. Il faut les engager
À s’adresser à qui peut se venger.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Singe
Il est un Singe dans ParisÀ qui l’on avait donné femme :Singe en effet d’aucuns maris,Il la battait. La pauvre dameEn a tant soupiré, qu’enfin elle n’est plus.Leur fils se plaint d’étrange sorte,Il éclate en cris superflus :Le père en…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Pot de terre et le Pot de fer
Le Pot de fer proposaAu Pot de terre un voyage.Celui-ci s’en excusa,Disant qu’il ferait que sageDe garder le coin du feu :Car il lui fallait si peu,Si peu, que la moindre choseDe son débris serait cause :Il n’en reviendrait…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne vêtu de la peau du Lion
De la peau du Lion l’Âne s’étant vêtu,Était craint par tout à la ronde ;Et bien qu’animal sans vertu,Il faisait trembler tout le monde.Un petit bout d’oreille échappé par malheur,Découvrit la fourbe et l’erreur.Martin fit alors son…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Écrevisse et sa Fille
Les Sages quelquefois, ainsi que l’Écrevisse,Marchent à reculons, tournent le dos au port.C’est l’art des matelots : c’est aussi l’artificeDe ceux qui, pour couvrir quelque puissant effort,Envisagent un point directement contraire,Et font…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Cerf malade
En pays pleins de cerfs, un cerf tomba malade.Incontinent maint camaradeAccourt à son grabat le voir, le secourir,Le consoler du moins : multitude importune.« Eh ! messieurs, laissez-moi mourir :Permettez qu’en forme communeLa Parque…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables