Le Cerf malade

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

En pays pleins de cerfs, un cerf tomba malade.
Incontinent maint camarade
Accourt à son grabat le voir, le secourir,
Le consoler du moins : multitude importune.
« Eh ! messieurs, laissez-moi mourir :
Permettez qu’en forme commune
La Parque m’expédie, et finissez vos pleurs. »
Point du tout : les consolateurs
De ce triste devoir tout au long s’acquittèrent,
Quand il plut à Dieu s’en allèrent :
Ce ne fut pas sans boire un coup,
C’est-à-dire sans prendre un droit de pâturage.
Tout se mit à brouter les bois du voisinage.
La pitance du Cerf en déchut de beaucoup ;
Il ne trouva plus rien à frire :
D’un mal il tomba dans un pire,
Et se vit réduit à la fin
À jeûner et mourir de faim.
Il en coûte à qui vous réclame,
Médecins du corps et de l’âme.
Ô temps, ô moeurs ! j’ai beau crier,
Tout le monde se fait payer.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Jupiter et le Métayer
Jupiter eut jadis une ferme à donner.Mercure en fit l’annonce, et gens se présentèrent,Firent des offres, écoutèrent :Ce ne fut pas sans bien tourner ;L’un alléguait que l’héritageÉtait frayant et rude, et l’autre un autre si.Pendant…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Chauve-Souris, le Buisson et le Canard
Le Buisson, le Canard, et la Chauve-Souris,Voyant tous trois qu’en leur paysIls faisaient petite fortune,Vont trafiquer au loin, et font bourse commune.Ils avaient des comptoirs, des facteurs, des agentsNon moins soigneux…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Vieillard et ses Enfants
Toute puissance est faible, à moins que d’être unie.Écoutez là-dessus l’esclave de Phrygie.Si j’ajoute du mien à son invention,C’est pour peindre nos mœurs, et non point par envie ;Je suis trop au-dessous de cette ambition.Phèdre enchérit…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Enfouisseur et son Compère
Un pince-maille avait tant amasséQu’il ne savait où loger sa finance.L’avarice, compagne et soeur de l’ignorance,Le rendait fort embarrasséDans le choix d’un dépositaire ;Car il en voulait un, et voici sa raison :« L’objet tente ; il…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Chien qui lâche sa proie pour l’ombre
Chacun se trompe ici-bas :On voit courir après l’ombreTant de fous qu’on n’en sait pasLa plupart du temps le nombre.Au Chien dont parle Ésope il faut les renvoyer.Ce Chien, voyant sa proie en l’eau représentée,La quitta pour l’image, et…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables